Société

Attentats de janvier 2015 : les verdicts (en attendant le livre du procès)

Procès des attentats-Remarques sur ce qui nous arrive de Yannick Haenel - Photo FRANÇOIS BOUCQ/ CHARLIE HEBDO

Attentats de janvier 2015 : les verdicts (en attendant le livre du procès)

Le verdict est tombé mercredi 16 décembre à la cour d'assises de Paris. Un récit du procès paraîtra en janvier 2021.

Par Dahlia Girgis, AFP,
Créé le 16.12.2020 à 19h50,
Mis à jour le 16.12.2020 à 23h08

Au terme des trois mois d'audiences, la cour d'assises spéciale de Paris a rendu, mercredi 16 décembre, son délibéré au procès des 14 soutiens présumés des auteurs des attentats de janvier 2015. Les frères Saïd et Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly, les trois terroristes, avaient été abattus par les forces de sécurité. Ces attaques contre la rédaction de Charlie Hebdo à Paris et l'Hyper Cacher de la Cour de Vincennes avait causé le décès de 17 personnes.

Les victimes sont Frédéric Boisseau (42 ans), Franck Brinsolaro, (49 ans), Jean Cabut, dit Cabu (76 ans), Elsa Cayat (54 ans), Stéphane Charbonnier, dit Charb (47 ans), Philippe Honoré, dit Honoré (73 ans), Bernard Maris (68 ans), Ahmed Merabet (40 ans), Mustapha Ourrad (60 ans), Michel Renaud (69 ans), Bernard Verhlac, dit Tignous (57 ans) et Georges Wolinski, dit Wolinski (80 ans). Clarissa Jean-Philippe (26 ans), Philippe Braham (45 ans), Yohan Cohen (20 ans), Yohav Hattab (22 ans) et François-Michel Saada (63 ans).

Un récit du procès, Janvier 2015 Le procès, de François Boucq et Yannick Haenel paraîtra le 21 janvier aux éditions Les Echappés.

Le verdict et, entre parenthèses, le rappel des réquisitions prononcées par les avocats généraux Julie Holveck et Jean-Michel Bourlès :
 
 
  • Ali Riza Polat : 30 ans de réclusion pour complicité de crimes terroristes (réclusion criminelle à perpétuité requise, assortie de vingt-deux ans de sûreté).
  • Willy Prevost : 13 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs terroriste (dix-huit ans requis).
  • Christophe Raumel, seul accusé à comparaître libre : 4 ans de prison (cinq ans requis).
  • Nezar Pastor Alwatik : 18 ans de réclusion pour association de malfaiteur terroriste (vingt ans de réclusion criminelle requis, assortis d'une période de sûreté des deux tiers).
  • Amar Ramdani : 20 ans de réclusion pour association de malfaiteur terroriste (dix-sept ans requis).
  • Mohamed-Amine Farès : 8 ans de prison pour infractions de droit commun (sept ans requis).
  • Saïd Makhlouf : 8 ans de prison pour association de malfaiteur (treize ans requis).
  • Abdelaziz Abbad : 10 ans de prison pour association de malfaiteurs de droit commun (dix-huit ans requis).
  • Miguel Martinez : 7 ans de prison pour association de malfaiteur (quinze ans requis).
  • Metin Karasular : 8 ans de prison pour association de malfaiteur (quinze ans requis).
  • Michel Catino : 5 ans de prison pour association de malfaiteur (quinze ans requis).


Trois accusés sont jugés en leur absence :
 
 
  • Hayat Boumeddiene. L'épouse d'Amedy Coulibaly est présumée en cavale dans la zone irako-syriene. 30 ans de réclusion assortis d'une période de sûreté des deux tiers, pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, et financement du terrorisme (Trente ans requis assortis d'une période de sûreté des deux tiers).
  • Les frères Mohamed et Mehdi Belhoucine sont tous deux présumés morts : Mohamed Belhoucine est condamné à la perpétuité avec sûreté de 22 ans pour complicité. Pour Mehdi Belhoucine, le président a jugé qu'il a déjà été condamné pour association de malfaiteurs terroriste criminelle en janvier 2020 et que selon le principe du "non bis in idem", il est acquitté dans ce dossier. (A l'encontre de l'ainé, Mehdi, réclusion criminelle à perpétuité, assortie de vingt-deux ans de sûreté et pour Mohamed une peine de vingt ans assortie d'une période de sûreté des deux tiers ont été requises).


Six des quatorze accusés ont vu le caractère terroriste tomber. Les condamnés disposent de 10 jours pour faire appel.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités