International

Bangladesh : peine capitale pour les meurtriers de l'éditeur Faisal Arefin Dipan

​L'éditeur bangladais Faisal Arefin Dipan - Photo DR

Bangladesh : peine capitale pour les meurtriers de l'éditeur Faisal Arefin Dipan

Les assassins de l'éditeur Faisal Arefin Dipan ont été condamnés le 10 février par un tribunal du Bangladesh. Ils avaient poignardé à mort le propriétaire de Jagriti Publications en octobre 2015.

Par Dahlia Girgis,
avec AFP,
Créé le 10.02.2021 à 16h28,
Mis à jour le 10.02.2021 à 17h06

Les assassins de l'éditeur Faisal Arefin Dipan ont été condamnés à la pendaison le 10 février par un tribunal du Bangladesh. Les huit islamistes avaient poignardé à mort le propriétaire de Jagriti Publications en octobre 2015. Le juge Mohammad Majibur Rahman du Tribunal spécial anti-terroriste de Dacca "a déclaré que leur but était de museler la population en assassinant des blogueurs, des écrivains et des éditeurs, cherchant à troubler l'ordre publique en générant de la panique", a indiqué le procureur à l'AFP. 

À l'époque, la branche d’Al-Qaïda dans le sous-continent indien (AQIS) avait revendiqué ces attaques sur Twitter. "Ces deux athées apostats avaient publié des livres qui attentent à l’honneur du Prophète et raillent l’islam", a affirmé le groupe, laissant entendre que les deux éditeurs étaient leurs cibles principales. Syed Ziaul Haque, cerveau présumé de l'attaque et ancien officier limogé de l'armée, est toujours en cavale. L'avocat des huit condamnés a déclaré qu'ils feraient appel des peines prononcées.
 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités