Conjoncture

Bien que locomotives du marché, les rayons BD et poches reculent au deuxième trimestre

Le recul des ventes de livres s’est amplifié depuis le début de l’année 2017, jusqu’à atteindre - 5,5 % en valeur au printemps. - Photo DR

Bien que locomotives du marché, les rayons BD et poches reculent au deuxième trimestre

Alors que le marché du livre recule de 5,5% au deuxième trimestre, les ventes de BD et de poches restent au-dessus de la moyenne de l'activité mais marquent cependant le pas, en baisse de 3,5% à un an d'intervalle.

Par Anne-Laure Walter,
avec I+C,
Créé le 24.08.2017 à 16h25,
Mis à jour le 24.08.2017 à 17h00

Les rayons des livres de poche ainsi que ceux des BD/mangas enregistrent une baisse de 3,5% au deuxième trimestre 2017 par rapport au deuxième trimestre 2016, selon le baromètre Livres Hebdo /I+C, à paraître dans notre édition du 25 août ou à télécharger ci-contre.

Ces secteurs restent cependant au-dessus de la moyenne du marché du livre, tout comme la jeunesse, le scolaire et les romans, tous les trois à -5% au printemps 2017, à un an d'intervalle. En effet, le recul des ventes de livres s’est amplifié depuis le début de l’année 2017, jusqu’à atteindre - 5,5% en valeur au deuxième trimestre.
 
Parmi les rayons les plus impactés, les ventes de beaux livres et livres d’art s’écroulent (- 12%), et les rayons dictionnaires, sciences humaines, essais-documents et sciences et techniques ont été franchement délaissés, avec des baisses comprises entre - 8% et - 9%.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités