économie

Moins de clients en librairie au printemps

Photo PHOTO OLIVIER DION

Moins de clients en librairie au printemps

Le marché du livre s'est dégradé au deuxième trimestre, à - 5,5% selon le baromètre Livres Hebdo /I+C. Une contre-performance liée à une réduction de la fréquentation des rayons à laquelle s’ajoute la diminution du panier moyen d'achat. 

Par Anne-Laure Walter,
avec I+C,
Créé le 24.08.2017 à 16h28,
Mis à jour le 24.08.2017 à 17h00

Le repli du marché du livre du début d’année s’intensifie au cours du printemps, selon le baromètre Livres Hebdo /I+C à paraître dans notre édition du 25 août ou à télécharger ci-contre. Sur l’ensemble du deuxième trimestre 2017, le recul atteint 5,5% en euros courants si l’on compare avec la même période de 2016. Avec une baisse des prix contenue, les ventes de livres fléchissent également de 5,5% en volume.

Cette mauvaise orientation du marché est principalement liée à une chute de fréquentation des points de vente du livre. En effet, au cours du printemps 2017, un peu plus de la moitié des professionnels du secteur notent une diminution de la fréquentation alors que seulement 20% d’entre eux constatent une hausse de cet indicateur.

De plus, les clients dépensent en moyenne moins qu'au deuxième trimestre 2016, notamment dans les librairies de 1er niveau et les hypermarchés. Le montant moyen d’achat s’établit à 17,50 euros tous circuits confondus au deuxième trimestre 2017, contre 19 euros un an auparavant.

L’ensemble des circuits de distribution est désormais franchement orienté à la baisse. La baisse modérée dans les grandes surfaces culturelles amorcée cet hiver s’accentue au printemps (environ - 3%). Les tensions s’aggravent au sein des librairies, avec des baisses proches de 6% dans les librairies de 1er niveau, et 6,5% dans celles de 2e niveau. La crise du rayon livres dans les hypermarchés perdure : les ventes s’effondrent au printemps, à - 11,5%. 

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités