Un mois avec 20 « indés »

Bliss éditions : L'outsider du comics

Florent Degletagne. - Photo DR

Bliss éditions : L'outsider du comics

Ils sont passionnés, engagés, autofinancés, localement enracinés... A l'occasion de la parution du LH Le magazine de mai, consacré au Nouvel esprit "indé", Livres Hebdo vous propose de découvrir chaque jour un éditeur qui compose la foisonnante galaxie indépendante.

Par Marine Durand,
Créé le 14.05.2021 à 15h00,
Mis à jour le 14.05.2021 à 15h33

Segment : BD et comics

Qui : Arrivé dans l'édition après une reconversion et pour publier en France les comics de l'éditeur américain Valiant (Bloodshot, Harbinger,X-O Manowar, Faith...), abandonné par Panini, Florent Degletagne a fièrement relancé la licence en créant Bliss Comics en 2015 (devenu Bliss éditions). En parallèle, il édite des romans graphiques indépendants, comme l'album collectif et caritatif Love is love (2017), Kaijumax, de Zander Cannon (2019), un titre de science-fiction récompensé d'un Eisner Award, ou les albums jeunesse inclusifs et bienveillants de K. O'Neill.

Faits d'armes : Bliss publie notamment Tina Robbins, dessinatrice et militante féministe célèbre aux États-Unis pour être à l'origine de la revue Wimmen's Comix et pour avoir dessiné Wonder Woman.

Signes particuliers : Au moment de signer son contrat avec Valiant, l'éditeur n'avait toujours pas de nom de maison. Bliss, « un nom court et positif », est venu d'un coup, dans la nuit du 13 novembre 2015.

En un mot : Outsider. « On est un peu l'underdog du comics mainstream, entre l'indé et le grand public », analyse Florent Degletagne.

Diffusion-distribution : Makassar.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités