Manifestation

Brive 2023 : une édition record

De nouveaux records de ventes de livres à Brive, portés par le rayon Jeunesse et BD - Photo CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Brive 2023 : une édition record

La 41ᵉ édition a largement dépassé les records de chiffres de ventes de la précédente édition, avec une performance accrue de la jeunesse, notamment le dimanche. Lors des rencontres professionnelles, l'intelligence artificielle a animé les débats. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy, à Brive
Jacques Braunstein, à Brive
Créé le 13.11.2023 à 16h15

La 41ᵉ édition de la Foire de Brive a généré plus de 970 000 € de ventes de livres, selon les chiffres du GIE des libraires de la ville, dépassant les 850 000 €, déjà records, de l’an dernier.

« Plus épuisé que d’habitude »

« On se place sur le devant de la scène des rendez-vous littéraires les plus prescripteurs », se réjouit Nicolas Poret, le président du groupement des libraires de Brive. Comme ses confrères brivistes, il ressort de ce nouveau rendez-vous « plus épuisé que d’habitude », et pour cause.

Si le vendredi a été plus calme que ces dernières années, tant en termes d’affluence que de ventes (la halle des Trois Provinces, où sont installés les éditeurs jeunesse et BD, a affiché une baisse du chiffre d’affaires de près de 10 % par rapport à l’an dernier), le samedi a affiché « une grande activité qui s’est maintenue le dimanche », avec une file d'attente inédite dans la halle.

40 % de part de marché pour la jeunesse / BD

« Le fait d’avoir le match de rugby le vendredi soir plutôt que le samedi en fin d’après-midi nous a sûrement favorisés », explique Nicolas Poret, également gérant de la librairie Bulles de papiers.

Selon ce dernier, l’activité de la halle des Trois Provinces « a représenté cette année 40 % des parts de marché du dimanche, contre 20 à 25 % jusqu’à présent ».  

Selon les organisateurs, c'est une nouvelle fois Christian Signol, le régional de l'étape, qui a écoulé le plus de livres, épuisant les 1 100 ouvrages entre vendredi et dimanche, juste devant le prix Goncourt 2023 Jean-Baptiste Andrea qui a écoulé l'ensemble du stock porté à 1050 romans de Veiller sur elle (L'Iconoclaste). « Ces résultats (...) sont surtout l'aboutissement du travail de toute une ville qui bat au rythme de sa Foire », a réagi le maire de la ville « de lecture et d'écriture », Frédéric Soulier. Cette année, pas moins de 163 maisons d’édition ont présenté plus de 400 auteurs durant les trois jours de la foire, dont les dates de la prochaine édition n’ont pas encore été confirmées.

Compte rendu : l’IA, au cœur des rencontres professionnelles

Les dernières
actualités