Prix littéraire

Camille Lesur, première lauréate du Grand prix du roman bien-être 2020

Camille Lesur, première lauréate du Grand prix du roman bien-être 2020

L'auteure a été récompensée pour son roman Le chant des cigales après la pluie (Jouvence).

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 05.10.2020 à 16h33,
Mis à jour le 05.10.2020 à 17h00

Le premier Grand prix du roman bien-être, crée à l'occasion des 30 ans de l'éditeur Jouvence et organisé en partenariat avec la plateforme Librinova, a récompensé Le chant des cigales après la pluie, le premier roman de Camille Lesur. Le prix a également distingué Le projet Quatre accords d'Emmanuelle Fontaine et Il en faut peu pour être heureux de Priscillia.

Le chant des cigales après la pluie sera publié le 13 octobre chez Jouvence et bénéficiera de l’expertise de communication de l'éditeur. Avec son roman Le projet quatre accords, Emmanuelle Fontaine verra son texte publié par Jouvence en version numérique. Enfin, avec Il en faut peu pour être heureux, Priscillia bénéficiera de la publication de son ouvrage en version numérique par Librinova.

Dans son livre, Camille Lesur raconte l'histoire de Christine, avocate trentenaire, qui déprime et se réfugie dans la lecture. Ses journées se ressemblent toutes avec la même routine, sans vie. Christine n’a pas d’amis, les seules aventures qui lui sont données de vivre sont celles des héroïnes des romans qu’elle dévore lors de sa pause déjeuner. Un soir de déprime, elle participe à un concours "pour rencontrer la personne qui changera sa vie". Contre toute attente, elle remporte le premier prix. Elle ignore les enveloppes nacrées qui lui sont adressées, mais il semblerait qu’on ne lui laisse plus le choix : si elle a tenté sa chance à ce jeu, c’est qu’elle souhaitait que quelque chose change. Et si le changement peut faire peur, "ils" ne la laisseront pas tomber.

Pour être sélectionné, un récit se doit d’être court (environ 120000 signes espaces comprises), respecter les règles du genre romanesque et s’inscrire dans l’une des thématiques phares du catalogue de Jouvence (les Accords toltèques, le lâcher-prise, la communication non-violente) ou dans une thématique que l'éditeur souhaite développer comme la sororité.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités