Disparition

Carolyn Reidy, P-DG de Simon & Schuster, est morte

Carolyn Reidy, P-DG de Simon & Schuster. - Photo FABRICE PIAULT/LIVRES HEBDO.

Carolyn Reidy, P-DG de Simon & Schuster, est morte

La dirigeante s'est éteinte dans la matinée du 12 mai, à l'âge de 71 ans. Elle avait pris la succession de Jack Romanos à la tête de l'éditeur américain en 2008.
 

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 13.05.2020 à 13h25,
Mis à jour le 13.05.2020 à 18h50

Carolyn Reidy, P-DG de Simon & Schuster, l'un des principaux éditeurs américains, est décédée des suites d'une crise cardiaque, le 12 mai, à l'âge de 71 ans. Elle avait pris la succession de Jack Romanos en 2008, 16 ans après son entrée dans l'entreprise.

Le vice-président et directeur financier de Simon & Schuster, collaborateur de longue date de Carolyn Reidy, Dennis Eulau, a annoncé la nouvelle aux employés dans un courriel, relayé par Publishers Weekly. Il a salué un "leader aguerri et une amie loyale" et loué son "génie créatif et son sens des affaires qui ont fait d'elle une grande dirigeante du monde de l'édition".

"Elle a vécu sa vie dans la joie et appréciait célébrer en grandes pompes les réussites de ses collègues et ses amis, poursuit Dennis Eulau. Le fait que nombre d'entre nous à Simon & Schuster aient été ses collègues et amis pendant de si nombreuses années démontre quel genre de personne et de dirigeante elle était, et elle va tous nous manquer terriblement".

Invitée en 2017 du CEO Talk de Francfort organisé par Livres Hebdo et ses partenaires, Carolyn Reidy réaffirmait le rôle central de l'édition pour la promotion de la liberté d'expression dans un monde fracturé politiquement. "Je remarque des divisions de plus en plus fortes, dans tous les pays. La Turquie est l'un des derniers exemples qui me vient à l'esprit. Nous, éditeurs, devons donc défendre plus que jamais la liberté d'expression en donnant la parole à tous les camps", avait-elle déclaré.

S&S en vente

Branche littéraire du géant des médias ViacomCBS, Simon & Schuster est en vente depuis plusieurs mois. Bob Bakish, le directeur général du conglomérat, avait déclaré dans une conférence avec les investisseurs, le 4 mars, que l'éditeur n'était "pas un actif essentiel de la société".

"Peu importe sa résultante, ce processus ne change pas la nature de Simon & Schuster, avait réagi la P-DG de l’éditeur, Carolyn Reidy, dans un courriel adressé à ses équipes. Nous sommes une grande maison d’édition et l’une des marques les plus reconnues dans le monde, avec un héritage incroyable et futur prometteur. […] Cette procédure sera sans doute une aventure pour nous tous, mais notre entreprise a toujours relevé les défis qu’on lui posait."

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités