Centenaire de Boris Vian, top départ | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 03.10.2019 à 18h26 (mis à jour le 03.10.2019 à 19h00) Anniversaire

Centenaire de Boris Vian, top départ

La parution du livre anniversaire Boris Vian, 100 ans (Heredium), ce mercredi 3 octobre, lance les célébrations autour de l'œuvre littéraire, musicale et audiovisuelle de l'artiste. Le programme, dévoilé lors d'une conférence de presse, s'étale sur la fin 2019 et tout au long de l'année 2020.

"Boris Vian, toujours vivant", c'est par ces mots que Nicole Bertolt a conclu la conférence de presse de lancement du centenaire de la naissance de Boris Vian, mercredi 3 octobre. La représentante de la Cohérie Vian, nom donné au collectif d'héritiers de l'auteur de L'Ecume des jours, a dévoilé les grandes lignes d'un très riche programme de célébrations, parrainées par le chanteur et auteur Mathias Malzieu et qui s'étaleront jusqu'à la fin 2020. Outre un timbre Boris Vian émis à partir de mars prochain, un site dédié, centenaireborisvian.com, recense les différentes initatives dans l'édition, dans la musique, du côté des arts vivants et de l'audiovisuel destinées à célébrer la mémoire du romancier, poète, parolier et musicien de jazz, né en 1920 et mort prématurément en 1959.

Inédits, rééditions et adaptations

De nombreux éditeurs, après s'être mis d'accord pour ne pas se phagocyter, rendent hommage à Boris Vian. Le label Heredium de Prisma publie le 3 octobre le beau livre anniversaire Boris Vian, 100 ans, dans lequel la critique d'art Alexia Guggémos dresse la biographie inversée en 100 dates du "zazou", enrichie de centaines de photographies, dessins et manuscrits, et de plusieurs entretiens avec Nicole Bertolt.
Couverture livre centenaire Boris Vian 100 ans, Heredium - Photo HEREDIEUM

Le Livre de poche met les petits plats dans les grands en offrant une nouvelle charte graphique acidulées à la trentaine de titres du fonds, ainsi qu'un coffret anniversaire présenté par Mathias Malzieu et regroupant le recueil de poèmes Cantilènes en gelée, En avant la zizique et L'Ecume des jours. En mars 2020, la filiale d'Hachette Livre éditera aussi un second volume de la pochothèque Vian sous le thème Tous en scène !, rassemblant ses textes dédiés aux arts du spectacle.
 
Pochothèque Boris Vian Le Livre de poche - Photo LE LIVRE DE POCHE

Gallimard édite au premier trimestre 2020 un nouveau coffret de La Pléiade pour ses Oeuvres romanesques complètes, Fayard remet en vente les trois volumes des Oeuvres complètes sous de nouvelles couvertures, et programme deux ouvrages inédits : On n'y échappe pas, un manuscrit inachevé de Boris Vian repris par L'Oulipo, ainsi que les Correspondances, soit 400 lettres adressées à sa famille ou à ses éditeurs réunies par la représentante de la Cohérie. Aux éditions des Saints-Pères, les vrais fans iront notamment chercher le manuscrit annoté de L'Ecume des jours, et les masnucrits des Chansons possibles et impossibles. La jeunesse s'empare aussi de Vian, notamment Thierry Magnier avec Cha cha cha du Loup, à partir d'une chanson de Boris Vian illustrée par Elisa Géhin, et les éditeurs de bande dessinée participent aussi aux festivités. Futuropolis publie en mars le roman illustré L'Ecume des jours, par Paul et Gaëtan Brizzi, Glénat lancera en mars sa collection "Boris Vian - Vernon Sullivan", chacun des quatre polars adaptés (Les morts ont tous la même peau, J'irai cracher sur vos tombes, Elles se rendent pas compte, Et on tuera tous les affreux) étant confié à un dessinateur différent.

Vinyles, spectacles et courts-métrages

Les éditeurs musicaux de Boris Vian ont répondu présents, et le coffret collector Boris Vian, 100 chansons, est déjà disponible en exclusivité à la Fnac. Plusieurs évenements scéniques rythmeront par ailleurs cette année anniversaire, entre la tournée L'air du temps, du rappeur Sly Johnson, une centaine de représentations inspirées des Cent sonnets de Vian, la performance de théâtre numérique L'Ecume des jours, rêverie virtuelle, de la compagnie Undergound sugar, en tournée en France et en Europe à partir d'avril, et le "festival Boris Vian" au Théâtre Lepic, à Paris, du 27 avril au 3 mai. Boris Vian sera aussi vivant sur les écrans. Le slameur et auteur Abd al Malik signe le film court Le Tabou, tourné dans Saint-Germain-des-Prés et qui revisite l'engagement de Vian et des germanopratins Juliette Greco, Miles Davis ou Jean-Paul Sartre. La date de sortie précise n'est pas encore annoncée. Parmi les autres projets audiovisuels, notons une fiction radiophonique par Thomas Baumgartner et Alexandra Lenot, "Les Bisons ravis", qui sera diffusée l'an prochain sur la RTS, un film court d'animation signé par Michel Gondry (Boris Vian m'a ouvert les yeux et cassé le dos), réalisateur du long métrage L'écume des jours, ainsi qu'un film documentaire, Boris Vian, la dernière année, de Stéphane Benhamou et Sylvain Bergère, diffusé courant 2020 sur France Télévisions.

La soirée de clôture du centenaire se déroulera à la BNF, le 20 novembre, articulée autour d'interventions multiformes d'artistes et de proches de Boris Vian.
 
close

S’abonner à #La Lettre