Podcast

« C’est-à-dire », le nouveau podcast de L’Arche

La saison initiatique de "C'est-à-dire" débute avec Gratte-ciel interprété par Reda Kateb

« C’est-à-dire », le nouveau podcast de L’Arche

Chaque semaine, la maison dédiée au théâtre fait résonner les textes mythiques de son catalogue à travers les voix de comédiennes et comédiens français. 
 

Par Pauline Gabinari,
Créé le 18.08.2021 à 17h56,
Mis à jour le 18.08.2021 à 18h00

Sonia Chiambretto, Peter Handke, Fabrice Melquiot …Tout l’été, les textes de grands dramaturges ont retenti sur les ondes de "C’est-à-dire", le nouveau podcast de L’Arche. Lancé le 9 juillet par la directrice de la maison, Claire Stavaux et la comédienne Anne-Lise Heimburger, ce projet met en voix des ouvrages mythiques de la maison grâce au travail d’interprétation de comédiens français. Tous les épisodes de la saison 1 sont disponibles sur Spotify, Google podcast, Anchor, Apple podcast et Radio public
 
 "C’est-à-dire" s’inscrit à revers d’une course folle à la nouveauté en valorisant un fonds éditorial vieux de 72 ans. Dans la saison 1, le podcast reprend ainsi des textes comme Norma Jeane Baker de Troie d’Anne Carson, La mort de Danton de Georg Büchner ou encore Aphrodisia de Christophe Pellet. Des comédiens tels que Reda Kateb, Laure Calamy, Xavier Legrand et Anna Mouglalis ont prêté leur voix pour cette saison initiatique.  
 
La saison 2, qui est en cours de préparation, sera diffusée à l’automne et la saison 3, au printemps 2022 à l’occasion des cinq ans de la collection "Des écrits pour la parole".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités