Politique

Christiane Taubira s'explique dans un livre en librairie mardi 2 février

Photo OLIVIER DION

Christiane Taubira s'explique dans un livre en librairie mardi 2 février

Travaillé sous X par Philippe Rey, Murmures à la jeunesse précisera la position de l'ancienne Garde des Sceaux sur la déchéance de nationalité. Il sera mis en place à 40 000 exemplaires, une semaine après sa démission du gouvernement.

J’achète l’article 1.50 €

Par Anne-Laure Walter,
Créé le 31.01.2016 à 23h46,
Mis à jour le 01.02.2016 à 07h37

Christiane Taubira publie mardi 2 février aux éditions Philippe Rey Murmures à la jeunesse. Mis en place à 40 000 exemplaires après avoir été travaillé "sous X", ce livre de 96 pages, vendu 7 euros, "nous fait comprendre profondément pourquoi elle est partie", explique son éditeur contacté par Livres Hebdo.

Selon Philippe Rey, l'ancienne Garde des Sceaux, qui a démissionné mardi 26 janvier, explique dans ce texte adressé à la jeunesse sa position sur la déchéance de nationalité. Elle évoque aussi le terrorisme et s'interroge sur l'engagement des jeunes Français dans le Djiad.

Christiane Taubira raconte les attentats de 2015 et comment ils ont été vécus au sommet de l'Etat. Elle se fait "très lyrique lorsqu'elle exhorte la jeunesse à trouver dans la culture et la beauté les raisons de défendre les valeurs de notre société", précise Philippe Rey. L'ancienne Garde des Sceaux parle de la gauche, de l'engagement, et consacre de longs passages à la constitution, gardienne des symboles de la République.

"Attentats, lutte antiterroriste, état d’urgence… comment, dans ce contexte, préserver les valeurs qui sont le socle de la République ? Déchéance de nationalité : peut-être est-ce faire trop de bruit pour peu de chose ? Peut-être serait-il plus raisonnable de laisser passer ?, écrit l'ex-ministre de la justice. Je ne suis sûre de rien, sauf de ne jamais trouver la paix si je m’avisais de bâillonner ma conscience."

Un livre préparé dans le plus grand secret

Le 10 janvier, Christiane Taubira a contacté Philippe Rey, qui avait publié en mai son dernier livre L'esclavage racontée à ma fille, afin de lui proposer un texte à garder secret et à publier à la fin du mois de janvier.

L'éditeur, pour la première fois, a donc travaillé "sous X" le livre auprès des libraires, c'est-à-dire sans en révéler ni l'auteure, ni le contenu. L'ouvrage a été imprimé à 50 000 exemplaires en Espagne pour une confidentialité maximum puis acheminé jeudi 28 janvier en France sur palettes avec un film opaque. Il arrivera lundi et mardi dans les librairies pour une mise en vente mardi 2 février soit une semaine après sa démission du gouvernement.

Une fuite au journal télévisé de 20 heures, sur France 2 dimanche 31 janvier, a toutefois obligé l'éditeur à adapter sa communication.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités