"Chroniques d'une station service" d'Alexandre Labruffe chez Verticales | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 10.08.2019 à 10h00 (mis à jour le 12.08.2019 à 12h00) Un premier roman par jour

"Chroniques d'une station service" d'Alexandre Labruffe chez Verticales

L'auteur signe son premier roman,"Chroniques d'une station service" chez Verticales. - Photo FRANCESCA MANTOVANI

Pendant l’été, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de la rentrée 2019. Chroniques d'une station service d'Alexandre Labruffe, à paraître chez Verticales, livre une réflexion mêlant humour et gravité sur l'espace périurbain et sur la société contemporaine. 

 

"Dans le brouillard, comme un phare, à peine visible: le néon HORIZON bleu déglingué du hangar qui clignote devant moi". C'est par cette description que débute le premier roman d'Alexandre Labruffe, Chroniques d'une station service, à paraître le 22 août chez Verticales.

Dans son livre, l'auteur raconte l'histoire de Beauvoire, pompiste à Pantin, qui gère via les écrans de contrôle les allers et venues des automobilistes et tient la caisse ou le bar. "Pour tromper l'ennui de son héros pompiste, Alexandre Labruffe multiplie les intrigues minimalistes, les fausses pistes accidentelles et les quiproquos érotiques. Comme s'il lui fallait sonder l'épicentre de la banalité contemporaine – un commerce en panne de sens, sinon d'essence – avant d'en extraire les matières premières d'une imagination déjantée", détaille l'éditeur.

Alexandre Labruffe est né à Bordeaux en 1974. Après des études de chinois, il a été en poste dans des Alliances françaises en Chine puis en Corée du Sud. À cette époque, il a publié avec Benjamin Limonet un récit expérimental à quatre mains, Battre Roger (Editions D’ores et déjà, 2008). Depuis son retour à Paris en 2016, il collabore à divers projets artistiques (avec la Villa des Arts dans le Bas-Montmartre), théâtraux (notamment avec le metteur en scène iranien Saeed Mirzaei) ou filmiques (avec le réalisateur coréen Jeon Soo-il, pour ses films A Korean in Paris, America Town et le prochain, Département de cinéma, en cours d’écriture), tout en poursuivant sa thèse en Arts et Cinéma à l’Université Paris-3.
close

S’abonner à #La Lettre