Coronavirus: des salons maintenus, des bibliothèques s'adaptent | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 10.03.2020 à 15h52 (mis à jour le 17.03.2020 à 14h10) Santé

Coronavirus: des salons maintenus, des bibliothèques s'adaptent

Quais du polar 2019 - Photo CLAUDE COMBET/LH

Malgré l’annonce de l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes en France pour lutter contre la propagation du coronavirus, plusieurs salons du livre reste pour l'instant maintenus. La BPI et les Archives nationales s'adaptent aux nouvelles restrictions.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé dimanche 8 mars l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes en France pour lutter contre la propagation du coronavirus. Malgré cette interdiction, les festivals Quais du polar, L’escale du livre, le Festival du premier roman ont confirmé à Livres Hebdo leur maintien.
 
Les organisateurs restent toutefois prudents sur cette décision et veillent à l’évolution de l’épidémie. Du côté de l’Escale du Livre, on précise qu’aucune préconisation de la préfecture ou de la mairie de Bordeaux au sujet d'une éventuelle annulation n’a été reçue "pour le moment". A Quais du polar, à Lyon, "on essaye de s’adapter, au cas où. On reste suspendus aux décisions de la préfecture" ont confié les organisateurs à Livres Hebdo. Les deux salons se déroulent le week-end du 3 avril, tout comme le Festival du premier roman à Laval, qui, pour l'instant confirme sa programmation.

De son côté, la Bibliothèque publique d'information (BPI) au Centre Pompidou, a annoncé qu'elle restait ouverte, mais qu'elle réduisait sa capacité d'accueil à 1000 personnes, afin de respecter les mesures gouvernementales. Les archives nationales ont reporté certains colloques et réduit les horaires d'ouverture des salles de lecture de ses différents sites.
close

S’abonner à #La Lettre