Librairie ambulante

Crowdfunding : un camion-librairie bientôt sur les routes de Mayenne ?

Anne Strady - Photo DR

Crowdfunding : un camion-librairie bientôt sur les routes de Mayenne ?

C'est en camion aménagé qu'Alice Strady entreprend de conquérir les lecteurs de Mayenne, un département de plus de 300 000 habitants. Pour ouvrir sa librairie-salon de thé itinérante, elle en appelle aux contributions sur KissKissBankBank. Si les 10 000 euros nécessaires à son projet sont collectés dans les temps, Le Mange Livre prendra la route dès septembre 2022.

J’achète l’article 1.5 €

Par Souen Léger ,
Créé le 27.04.2022 à 18h26

A 28 ans, Alice Strady rêve d'apporter le livre dans les villes et villages de Mayenne à bord du Mange Livre, sa librairie-salon de thé indépendante. Après une première collecte sur KissKissBankBank en 2021 qui n'a pas abouti  – il s'en est pourtant fallu de peu ! – cette passionnée de lecture et de pâtisserie a ré-ouvert une cagnotte le 25 avril 2022 pour rassembler les 10 000 euros manquants à son projet. 

"Cet argent me permettrait d'acheter un camion, de l'aménager, et de constituer la trésorerie de départ avec laquelle je pourrais démarcher des banques et des organismes de financement", détaille Alice Strady qui a besoin de 60 000 euros en tout. Après avoir travaillé six ans en tant que libraire dans un Espace culturel Leclerc en Île-de-France, elle s'installe en Mayenne en août 2021 avec sa famille et décide de se consacrer au Mange-Livre. 

Desservir les villages privés de librairie

"En Mayenne, les librairies sont surtout situées dans les grandes agglomérations. Avec ma librairie ambulante, j'espère pouvoir desservir des territoires qui en sont dépourvus, notamment en étant présente sur des marchés et des événements ponctuels", explique la jeune femme qui a elle-même grandi dans un village privé de librairie. Accompagnée par l'organisme Book Conseil, elle a déjà convaincu deux mairies de l'accueillir et s'est rapprochée du marché de Laval. 

En attendant, la libraire-pâtissière travaille dans une épicerie de village où elle teste ses recettes de cookies. "Le livre, c'est autour de 30% de marge, ce n'est pas suffisant pour vivre et faire tourner une nouvelle boutique", estime-t-elle. Aux côtés d'une large sélection de littérature, de bande dessinée, de SF et d'ouvrages jeunesse, les clients trouveront ainsi des biscuits, des boissons chaudes, de la papeterie, des puzzles, et des jeux de société. Si tout va bien, le camion et son haut-vent avaleront leurs premiers kilomètres dès septembre 2022.

Les dernières
actualités