Fabrication

Depuis janvier, Céline Premel-Cabic, la chef de fabrication de Tana, s'est lancé le défi de fabriquer tous les nouveaux titres du label d'Edi8 (Editis), déjà certifiés FSC, « dans le plus grand respect de l'environnement », déclare-t-elle. « Nous allons commencer à imprimer tous les livres en France au lieu d'aller en Espagne ou en Chine. Même tentative en papeterie, même si l'industrie du papier recyclé s'est réduite au niveau national comme peau de chagrin depuis le dépôt de bilan d'Arjowiggins. Pour le moment, nous produisons encore du papier FSC dans le nord de l'Espagne », explique-t-elle. La chef de fabrication de 42 ans assure qu'elle a dû changer « toutes ses habitudes ». « Nous retrouvons encore assez de contraintes. Le papier recyclé doit être blanchi, ce qui requiert un effort supplémentaire et polluant. Quant au pelliculage des couvertures, on essaie de le supprimer et d'utiliser des vernis », précise-t-elle. Avec ces nouvelles initiatives, « nous devons faire plus de choix. Les rabats seront plus fragiles sans pelliculage », poursuit-elle. Un nouveau mode de fonctionnement qui touche également les couleurs. « Si vous souhaitez être dans le 100 % green, oubliez les Pantone fluo ou métalliques ! » s'exclame-t-elle avec le sourire avant d'affirmer : « Je me réjouis de cette phase d'expérimentation. »

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités