Manifestations

De Brive à Deauville, Françoise Sagan à l’honneur

Photo © DR. FRANÇOISE SAGAN

De Brive à Deauville, Françoise Sagan à l’honneur

De nombreuses manifestations autour du livre rendent hommage à la célèbre écrivaine française  à l’occasion du 10e anniversaire de sa disparition et du 60e anniversaire de Bonjour Tristesse.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
Créé le 22.09.2014 à 15h37,
Mis à jour le 22.09.2014 à 16h00

Mardi 23 septembre à Cajarc, commune du Lot où la romancière a vu le jour en 1935, la bibliothèque Françoise-Sagan associée au Réseau de lecture publique du Grand-Figeac, organise un grand événement en faveur de l'auteure de Bonjour tristesse. On pourra notamment visiter une grande exposition de livres et documents d’archives prêtés par Denis Westhoff, son fils, et assister jusqu'au 28 septembre à des spectacles et conférences sur l’œuvre et la vie de l’écrivaine.

Samedi 27 septembre, ce sera au tour de Deauville de mettre à l'honneur Françoise Sagan. Dans une manifestation intitulée "Deauville retrouve Sagan", la ville célèbre la romancière en deux temps autour du chiffre 8 qui lui porta chance le 8 août 1959 au casino de la ville. A 17h08, une plaque sera inaugurée en présence de son fils et du maire de Deauville; à 18h08, s’enchaîneront pendant 88 minutes diverses animations, et en particulier sur le lien entre Sagan et la commune normande.
 
La 33e édition de la Foire du Livre de Brive, qui aura lieu les 7, 8 et 9 novembre prochains, rend également hommage à Françoise Sagan à travers l’un des temps forts de l’événement, la soirée "Sagan : il fait beau nuit et jour !" en compagnie de Denis Westhoff et de la romancière Anne Berest qui vient de publier Sagan 1954.
 
Anne Berest, marraine de la 29e édition de la Fête du Livre de Saint-Etienne, raconte dans son dernier roman l’histoire de Bonjour Tristesse de Françoise Sagan, la façon dont ce livre a vu le jour et est devenu aujourd’hui culte. Une histoire qu’elle pourra partager avec les Stéphanois du 17 au 19 octobre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités