Décès de l’auteure et journaliste Aline Kiner | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 07.01.2019 à 20h03 (mis à jour le 08.01.2019 à 15h51) Disparition

Décès de l’auteure et journaliste Aline Kiner

Aline Kiner - Photo PHILIPPE MATSAS/LEEMAGE/LIANA LEVI

Journaliste passionnée par l’histoire et auteure de trois romans, Aline Kiner est décédée ce lundi 7 janvier, a-t-on appris par son éditeur Liana Levi.

La journaliste Aline Kiner est décédée lundi 7 janvier à l’âge de 59 ans "après des années de lutte contre la maladie", a-t-on appris par la maison Liana Levi. Passionnée par l’histoire, et en particulier le Moyen Age, elle était rédactrice en chef des hors-séries du magazine Sciences et Avenir. Elle est l’auteure de trois romans parus chez Liana Levi ainsi que de l’ouvrage, aujourd’hui épuisé, La cathédrale, livre de pierre (2004, Presses de la Renaissance). Elle "travaillait à un nouveau projet autour de la figure du bouc émissaire dans la France du XIVe siècle", nous a expliqué son éditeur.
 
Lauréat des prix Interpol’Art et Georges-Sadler, son premier roman, Le jeu du pendu (2011), prend pour décor d’enquête criminelle la Moselle où l’auteure a grandi. Quelques années plus tard, Aline Kiner écrit La vie sur le fil (2014) à l’occasion d’un des nombreux reportages qu’elle a réalisés en Egypte. Depuis la rentrée 2017, elle accompagnait le succès de son troisième roman, La nuit des béguines, fresque littéraire sur le destin d’une communauté de femmes à Paris au Moyen Age. En grand format et version poche confondus, ce dernier ouvrage s’est écoulé à plus de 60000 exemplaires.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre