Bande dessinée

Des auteurs et illustrateurs de BD italiens en résidence à Paris

Photo INSTITUT CULTUREL ITALIEN DE PARIS

Des auteurs et illustrateurs de BD italiens en résidence à Paris

En 2022, l’Institut culturel italien de Paris accueillera trois talents émergents de la bande dessinée italienne pendant quatre mois.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 16.07.2021 à 15h56,
Mis à jour le 16.07.2021 à 16h00

Dans le cadre de la première édition du "Premio Talenti Emergenti del Fumetto Italiano" (Prix des talents émergents de la bande dessinée italienne), lancé par le ministère italien de la Culture, en collaboration avec l’Institut culturel italien de Paris et le RIFF (Rete Italiana Festival di Fumetto – Réseau italien des festivals de bande dessinée), la France recevra trois talents émergents du neuvième art en résidence artistique à Paris pendant quatre mois, de février à mai 2022.

Selon les informations du site Fumettologica, les lauréats (scénaristes, illustrateurs et coloristes italiens, âgés de 18 à 35 ans) se verront attribuer une bourse de 7 000 euros. Ils bénéficieront d’un partenariat de formation avec l’École supérieure d’arts graphiques Jean-Trubert, située à Paris.

Près de 150 candidatures

Les œuvres des résidents seront présentées par l’Institut culturel italien de Paris à la fin de la résidence. Ils auront également l’opportunité d’être présents au Festival d’Angoulême à la fin de janvier 2022. Pour cette première édition, le ministère italien de la Culture a reçu près de 150 candidatures.

Depuis plusieurs années, la France a développé plusieurs programmes de résidences d’auteurs de bande dessinée français et étrangers. Le pays a montré son attachement au neuvième art en lançant un programme de résidence à la villa Médicis/Académie de France à Rome, mais aussi à la villa Kujoyama de Kyoto. Les auteurs étrangers ont également été accueillis dans différentes villes françaises, comme à la Maison des auteurs d’Angoulême et à la Maison de la BD de Blois.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités