Deux éditrices parmi les victimes du Bataclan | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, Anne-Laure Walter, le 15.11.2015 à 22h46 (mis à jour le 16.11.2015 à 09h00) Attentats du 13 novembre 2015

Deux éditrices parmi les victimes du Bataclan

Lola Salines et Ariane Theiller

Lola Salines, éditrice jeunesse chez Gründ, et Ariane Theiller, qui travaillait chez Rustica Hebdo, ont été tuées lors du massacre survenu vendredi 13 novembre dans la salle de concert du Bataclan, à Paris.

Deux jeunes éditrices, Lola Salines, éditrice jeunesse chez Gründ, département d'Edi 8 (Editis), et Ariane Theiller, ex-stagiaire chez Urban Comics embauchée à l'issue de ses études chez Rustica Hebdo (Média Participations), qui assistaient chacune au concert du groupe de rock américain Eagles of Death Metal vendredi 13 novembre au Bataclan, sont mortes lors de l'attaque terroriste qui a visé cette salle de spectacle du 11e arrondissement de Paris.

Avec Lola Salines, 29 ans, disparaît "une jeune femme pleine de curiosité et de vie, empreinte de toutes les cultures jeunes, geek et rock de sa génération marquée par Youtube, qu'elle transformait en livres. Elle m'empêchait de devenir un vieux con, souligne Vincent Barbare, P-DG d'Edi 8, dont une quinzaine de membres des équipes se sont retrouvés dès dimanche 15 novembre pour rendre hommage à la jeune éditrice. Nous savions qu'elle allait au Bataclan ce soir là. Sa famille a passé des heures à la rechercher dans les hôpitaux. Nous sommes à la fois effondrés et fous de rage".

Diplomée de l'école de management ESSCA et titulaire d'un master d'édition de la Sorbonne, Lola Salines avait rejoint en 2011, après un an au Canada aux éditions de L'Homme, le pôle jeunesse d'Edi 8, dirigé par Alexandra Bentz, qui comprend Gründ jeunesse et les Livres du Dragon d'or. "Il y a quatre mois, nous lui avions confié la responsabilité d'un nouveau label, 404 Editions, qui publiera à partir de janvier des livres de youtubeurs, des guides de jeux vidéos comme les "escape games", auxquels elle m'avait initié, précise Vincent Barbare. Elle en avait elle-même trouvé le slogan – "Avec 404, vous ne perdrez plus jamais les pages" – et présenté le programme aux représentants d'Interforum, de manière lumineuse comme elle savait le faire, jeudi 5 novembre. Le meilleur hommage que nous pourrons lui rendre sera de développer ce label dans lequel elle s'est beaucoup investi", ajoute le P-DG d'Edi 8.

Pour sa part, titulaire d'un master d'édition de l'université de Strasbourg (2015) après des études de lettres et de langues à Caen et à Orléans et des stages à la librairie Passion Culture (Orléans, avril 2014) et chez Flammarion Jeunesse (mai-août 2014), Ariane Theiller, 23 ans, a été assistante d'édition stagiaire chez Urban Comics de janvier à juin 2015. A l'issue de ce stage de fin d'études, elle avait été embauchée en CDD chez Rustica Hebdo, qui appartient aussi au groupe Média-Participations.

"C'est tout le groupe Média-Participations qui est en deuil, souligne Pôl Scorteccia, le directeur d'Urban Comics. C'était une fille intelligente et très joviale, qui avait su se faire aimer de toute l'équipe."
close

S’abonner à #La Lettre