Disparition de Jacqueline Gascuel | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 16.11.2017 à 13h40 (mis à jour le 16.11.2017 à 15h15) Bibliothèque

Disparition de Jacqueline Gascuel

Jacqueline Gascuel - Photo PHOTO OLIVIER DION

Conservateur des bibliothèques et figure marquante de la profession, Jacqueline Gascuel est décédée le 8 novembre à 93 ans.

Jacqueline Gascuel, conservateur des bibliothèques, est décédée le 8 novembre à 93 ans. Elle fut une figure marquante de la profession, qu'elle contribua à faire évoluer par son action au service du développement de la lecture publique et de la formation professionnelle, ainsi que par son engagement dans la vie associative professionnelle.

Elle commence sa carrière à la bibliothèque de l'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, puis à la bibliothèque municipale de Malakoff. En 1969, elle crée la bibliothèque publique d'application de Massy, qui dépendait de l'Ensb (Ecole nationale supérieure des bibliothécaires). Cette bibliothèque avait pour vocation de montrer une conception moderne de la lecture publique. Elle abritait également un centre de préparation au Certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaires (CAFB) qui forma plusieurs générations de professionnels. Jacqueline Gascuel prend ensuite la direction de la bibliothèque centrale de prêts des Yvelines.

Deux livres aux Editions du Cercle de la librairie

Elle s'engage pendant plusieurs années dans la vie de l'Association des bibliothécaires de France (ABF), comme présidente de la section Bibliothèques publiques, puis comme présidente de l'association, de 1985 à 1989.

Jacqueline Gascuel a contribué également à la réflexion sur la profession par ses articles, notamment en tant que rédactrice en chef du Bulletin d'informations de l'ABF, poste qu'elle a occupé à partir de son départ à la retraite, en 1989. Elle a signé deux livres aux Editions du Cercle de la librairie, dont elle a dirigé la collection "Bibliothèques" de 1982 à 1992 : Un espace pour le livre, en 1993, et Votre bâtiment de A à Z, en 2000, co-signé avec Anne-Marie Chaintreau.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre