Plagiat

Etienne Klein est démis de ses fonctions à l'IHEST

Etienne Klein - Photo PHILIPPE MATSAS

Etienne Klein est démis de ses fonctions à l'IHEST

Le président de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST) avait été accusé de plagiat par L’Express en novembre pour son ouvrage Le pays qu’habitait Albert Einstein (Actes Sud).

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 28.04.2017 à 17h07,
Mis à jour le 28.04.2017 à 18h00

Le physicien Etienne Klein, accusé de plagiat par L’Express en novembre pour des passages du Pays qu’habitait Albert Einstein (Actes Sud), a été démis de ses fonctions de président de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST), un organisme de réflexion sur la recherche, selon un arrêté paru le 28 avril au Journal officiel.
 
"Par décret du Président de la République en date du 26 avril 2017, il est mis fin aux fonctions de M. Etienne Klein, en qualité de président du conseil d’administration de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie", indique l’arrêté, sans toutefois en préciser le motif. Il avait été nommé président de l’Institut en septembre 2016 par François Hollande.
 
En novembre dernier, L’Express affirmait que des passages du Pays qu’habitait Albert Einstein (Actes Sud, 2016) avaient été empruntés à des auteurs célèbres comme Paul Valéry, Louis Aragon, Emile Zola, ou Philippe Claudel. Selon le quotidien, il reprenait à son compte d’autres travaux, sans les citer, dans certaines des chroniques pour France Culture ou La Croix. "Je plaide coupable pour certains copiés-collés dans mes chroniques", avait répondu le physicien à L’Express.

A la suite de cette déclaration, le ministère de l'Education nationale et de la Recherche avait mis sur pied, en décembre, un comité scientifique chargé d'analyser les emprunts du physicien. Leur avis, non publié, a été rendu fin janvier. 
 
Etienne Klein a obtenu, en 2003, le prix "La science se livre" pour Les tactiques de Chronos (Flammarion) et le prix Jean-Rostand pour Petit voyage dans le monde des quanta (Flammarion) l’année suivante. Albin Michel publiera, en janvier 2018, L’ultime atome: de Démocrite au boson de Higgs et au-delà

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités