Evaluer les collections: avec des chiffres et des mots ! | Livres Hebdo

Par Livres Hebdo, avec Valérie Beaugier à Kuala Lampur, le 01.09.2018 à 10h00 (mis à jour le 03.09.2018 à 13h16) IFLA 2018

Evaluer les collections: avec des chiffres et des mots !

Depuis le 24 août, Livres Hebdo vous propose chaque jour une actualité en provenance de Kuala Lampur où se déroule le 84e congrès de l'IFLA (Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques). Aujourd'hui, Valérie Beaugier, boursière du Comité français international bibliothèques et documentation, qui plaide pour l'évaluation des collections.

Les sections de l’Ifla "Acquisition et développement des collections" et "Bibliothèques métropolitaines" ont organisé une session autour de l'évaluation des collections en bibliothèques, à partir des chiffres, des usages et des appréciations.

Comment les usagers peuvent-ils nous aider à être plus performants? Comment prendre en compte leurs avis, leurs besoins? Six interventions ont donné une lecture plurielle du sujet à travers des témoignages d’Australie, de Taïwan, du Nevada, des Etats-Unis et du Canada.

Le témoignage australien des bibliothèques de City of Gold Coast, Queensland

Pas que des chiffres! Les données quantitatives ne sont qu’une partie de l'histoire!
48 % de la population est inscrite dans ce réseau. Marian Morgan-Bindon a exposé les réflexions menées avec Julie Molino sur cinq collections spécifiques: indigène, LGBT+, pour personnes en situation de handicap, surfing et fonds local.
Il s'agit de fonds restreints, sur support papier et numérique, dont trois sont doublonnés : un exemplaire des titres est localisé dans une bibliothèque tandis que l’autre rejoint les collections flottantes. Bien que les statistiques sur les prêts de ces collections ne soient pas très élevées, l'impact de ces collections sur les usagers de ces communautés est marquant et positif.

La collection LGBT+ : une grande réussite

La création en 2016 de ce fonds identifié dans une des bibliothèques, à proximité de l’espace pour les jeunes adultes, a permis un accès plus facile. Les usagers témoignent de leur satisfaction : "Amazing to have this program. I am sure it will help so many LGBT+ people and open the door to discovering the plethora of LGBT+ cultures and lifestyles. Amazing! Thank you!" ("Incroyable d'avoir ce programme. Je suis sûr que cela aidera beaucoup de personnes LGBT+ et ouvrira la porte à la découverte de la pléthore de cultures et de styles de vie LGBT+. Incroyable! Merci!")

L’impact inattendu des ateliers numériques pour les seniors

Les statistiques de prêts de livres numériques de la bibliothèque révèlent des chiffres hors norme pour les 55-75 ans. Ces chiffres qui ne se retrouvent nulle part ailleurs dans les bibliothèques s’expliquent par la mise en place d’ateliers permettant aux seniors de s'approprier portables et tablettes.

Croiser les modes d’approche pour l’évaluation des collections afin d’améliorer les services rendus s’avère une étape indispensable pour transformer en profondeur nos bibliothèques.
 

L'auteur, boursière CFIBD

Valérie Beaugier est boursière du CFIBD/BPI, intervenante au congrès de Kuala Lumpur. Elle est responsable du pôle ados du réseau des bibliothèques de Montreuil, membre du comité de direction et formatrice.

Pour suivre en direct les informations du congrès sur Twitter : #wlic2018
close

S’abonner à #La Lettre