Fin de censure pour le dernier empereur chinois

1

Fin de censure pour le dernier empereur chinois

Ce mois-ci, Pu Yi sera dans les librairies chinoises en version intégrale…

Par Vincy Thomas,
avec vt,
Créé le 09.01.2007 à 00h00,
Mis à jour le 09.01.2007 à 00h00

Ce mois-ci, la version non censurée de l’autobiographie de Pu Yi, dernier empereur de Chine, immortalisé par le film de Bernardo Bertolucci, sera enfin éditée en Chine.

Rédigé en 1964, trois ans avant sa mort, l’œuvre avait été coupée de 160 000 mots, notamment ses années en prison (les années 50). Liu Can, responsable de la maison d’édition Qunzhong, considère que ces passages apportent un grand intérêt historique. Il a retrouvé ces parties inédites en rangeant ses stocks. Le livre, lors de ses précédentes publications, avait été vendu à près de 1,9 million d’exemplaires.

Traduit littéralement par « La première moitié de ma vie », en anglais par « D’Empereur à simple citoyen », Flammarion l’avait édité sous le titre « J’étais empereur de Chine ».

09.01 2007

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités