A paraître

Fin de quinquennat : le bilan d'Emmanuel Macron en livres

Emmanuel Macron - Photo

Fin de quinquennat : le bilan d'Emmanuel Macron en livres

Michel Onfray, Davet et Lhomme, Juan Branco... : à près de trois mois du premier tour de l'élection présidentielle de 2022, le bilan du président Macron fait l'objet de très nombreuses parutions en librairie. Livres Hebdo vous en livre une première sélection.  

J’achète l’article 1.5 €

Par Pierre Georges ,
Dahlia Girgis ,
Créé le 05.01.2022 à 18h54 ,
Mis à jour le 06.01.2022 à 11h25

La fin du quinquennat approche. L'actuel mandat du président Emmanuel Macron se terminera dans bientôt trois mois, à la fin des élections présidentielles dont le premier tour est prévu au 10 avril. Ce qu'ont bien anticipé les éditeurs qui prévoient des dizaines d'ouvrages sur le bilan d'un quinquennat agité. Livres Hebdo vous livre une première sélection d'une vingtaine de titres.
 
  • Macron, la révolution inachevée : chroniques du macronisme de Guillaume Tabard (R. Laffont, 18 novembre 2021)
Somme de chroniques dans lesquelles l'éditorialiste fait le bilan des interventions et des actions d'Emmanuel Macron au cours de son quinquennat. Brossant le portrait du macronisme, il s'interroge sur la portée du projet politique du président de la République élu en 2017.
 
  • Macron, le disrupteur : la politique étrangère d'un président antisystème de Isabelle Lasserre (L'Observatoire, 12 janvier)
Une étude de la politique internationale du président de la République française. La journaliste évoque sa réconciliation avec le Rwanda, son opposition au président turc Erdogan, sa politique de rapprochement avec la Russie, ses échecs au Moyen-Orient, entre autres. Elle explique comment le chef de l'Etat n'a pas su s'appuyer sur ses partenaires européens pour exercer son influence sur le monde.
 
  • Macron, le jeune : dessins d'un quinquennat de Michel Iturria (Sud-Ouest, 14 janvier)
Des gilets jaunes au vaccin contre la Covid-19 en passant par les dérives de la justice et l'arrivée de Messi au PSG, ces dessins parus dans Sud-Ouest dimanche revisitent les temps forts du quinquennat d'Emmanuel Macron.
 
  • Emmanuel Macron à contretemps de Olivier Mongin et Lucile Schmid (Bayard, 19 janvier)
Un essai consacré au quinquennat d'E. Macron. Les auteurs soulignent le décalage entre les espoirs progressistes qu'il incarne au niveau européen et sa politique sécuritaire et migratoire qui empiète sur le terrain de l'extrême droite. Ils décrivent un président confronté au mécontentement de la société française, qui incarne un régime à bout de souffle et peine à mettre en oeuvre ses réformes.
 
  • Président cambrioleur : la plus fascinante des enquêtes sur Emmanuel Macron de Corinne Lhaïk (Pluriel, 19 janvier)
Une enquête sur la personnalité, le parcours et la gouvernance d'Emmanuel Macron. Avec des témoignages de proches, de collaborateurs, d'adversaires politiques ainsi que du président de la République en personne.
 
  • Les dieux et le président de Samuel Pruvot (Cerf, 20 janvier)
Fruit de rencontres avec le chef de l'Etat, cette enquête sur le rapport du président à la religion souligne le parcours chrétien et la sensibilité au fait religieux d'Emmanuel Macron. Sa relation avec le judaïsme et l'islam, sa vision du rapport du politique et du spirituel, ses positions en matière de bioéthique et sa manière d'appréhender l'intégrisme sont analysées.
 
  • Le solitaire du palais : le livre du quinquennat Macron : 2017-2022 de Laurence Benhamou (R. Laffont, 20 janvier)
Entre 2017 et 2022, la journaliste de l'AFP a suivi Emmanuel Macron et dresse le bilan de son quinquennat : la contestation des gilets jaunes, la pandémie de Covid-19 et les attentats terroristes. Elle trace également le portrait du président de la République, sans passé politique, mettant en lumière ses positions libérales, ses contradictions et ses hésitations idéologiques.
 
  • Treize pillards : petit précis de la Macronie de Juan Branco (Au diable Vauvert, 27 janvier)
Une dénonciation en treize chapitres des manipulations et de l'avidité des gouvernants sous la présidence d'E. Macron. Dans ce recueil de messages publiés sur Facebook entre 2017 et 2021, J. Branco décrit notamment les liens entre les oligarques et le pouvoir.
 
  • Le président des ultra-riches : chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (La Découverte, 27 janvier)
Huit ans après Le président des riches : enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy, les sociologues poursuivent leur enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Documentant la réalité d'un projet inégalitaire, ils montrent que loin d'être un candidat hors système, E. Macron est adoubé par les puissants et mène une politique en faveur des plus riches.
 
  • La présidence Macron sous enquêtes de La rédaction de Mediapart (Revue dessinée / Mediapart, 9 février) 
 
  • L'entreprise Macron à l'épreuve du pouvoir sous la direction de Bernard Dolez et Anne-Cécile Douillet (PUG, 10 février)
29 spécialistes des institutions, de la démocratie ou encore de l'opinion et des comportements politiques dressent le bilan du quinquennat d'Emmanuel Macron à la veille de l'élection présidentielle de 2022 et examinent les changements initiés depuis son arrivée au pouvoir.
 
  • La France vue par Emmanuel Macron, préface d'Eric Fottorino (Editions de l'Aube / Le 1, 17 février) 
Compilation d'articles et d'entretiens tirés de différents périodiques : Le 1Zadig et Légende. Ces textes témoignent de la vision de la France du président de la République à la veille de l'élection présidentielle de 2022. E. Macron évoque également son enfance et son parcours, célèbre la mémoire du général de Gaulle et affirme son attachement à la philosophie.
 
  • En dessous de zéro de Michel Onfray (Albin Michel, le 2 mars) 
Le philosophe dresse un bilan accablant du quinquennat d'Emmanuel Macron : crise des gilets jaunes, gestion de la Covid-19, réformes économiques et institutionnelles avortées, politique libérale et démagogie libertaire. Il analyse les enjeux d'un redressement moral et politique nécessaire et se fait l'observateur de la campagne présidentielle 2022.
 
  • Le traître et le néant de Gérard Davet et Fabrice Lhomme (Pluriel, 16 mars) 
A partir de 110 témoignages et de documents confidentiels, les journalistes analysent la présidence d'Emmanuel Macron. Ils racontent un pouvoir solitaire, les ratés d'un nouveau monde autoproclamé et une vaine quête d'idéologie.
 
  • Décrypter la novlangue d'Emmanuel Macron de Marc Weinstein (Bréal, 9 mars) 
Après un rappel théorique sur la novlangue, un examen critique de l'usage qu'en fait Emmanuel Macron et de ses spécificités. L'auteur démontre que cette forme de violence imposée à la langue est représentative de la violence sociale et morale de l'époque qui se manifeste à travers la pollution industrielle, l'informatisation du quotidien ou encore la surveillance sanitaire.
 
  • L'homme qui s'aimait trop de Françoise Degois (Plon, 3 mars) 
A l'approche de l'élection présidentielle de 2022, l'auteure étudie la personnalité d'E. Macron. Elle décrit un homme d'apparence courtoise qui sait s'adapter à chacun de ses interlocuteurs, mais qui demeure, en privé, profondément renfermé, secret et solitaire.
 
  • Macron de Arthur Berdah (Perrin, 17 mars) 
Un portrait du président de la République dans lequel l'auteur dresse le bilan de son mandat, abordant notamment la question du mouvement des gilets jaunes, sa politique étrangère, ses relations avec les membres de son gouvernement ou le rôle de Brigitte Macron.
 
  • La démocratie de la peur de Jean Quatremer (Calmann-Lévy, 25 mai) 
Un pamphlet dénonçant l'établissement du confinement national le 16 mars 2020 par Emmanuel Macron qui bafoue des libertés fondamentales comme celle d'aller et venir, de se réunir ou de travailler. L'absence de réaction des contre-pouvoirs est également évoquée.
  • Ceux qui ne sont rien de Taha Bouhafs (La Découverte, 20 janvier) 
Le journaliste a rencontré des salariés en grève, des étudiants en colère, des gilets jaunes et des militants des quartiers populaires pour brosser le tableau d'une France qui lutte contre les injustices et le mépris. Il revient sur la vidéo qu'il a filmée d'Alexandre Benalla et ses conséquences. Il fait le bilan du quinquennat d'Emmanuel Macron, pointant l'autoritarisme et la volonté séparatiste.

Les dernières
actualités