Imprimerie

Floch ferme son imprimerie Jacques London à Paris

L'imprimerie Jacques London à Paris

Floch ferme son imprimerie Jacques London à Paris

Les machines de l’une des dernières imprimeries parisiennes de livres en offset sont rapatriées à Mayenne.

Par Hervé Hugueny,
Créé le 17.10.2014 à 18h16,
Mis à jour le 20.10.2014 à 12h28

Les difficultés de l’imprimerie Floch entraînent la fermeture de son imprimerie à Paris, l’historique Jacques London, à laquelle Libération consacre un reportage signé de Frédérique Roussel dans son numéro du 17 septembre (accès payant). Elle employait encore une dizaine de salariés et imprimait dernièrement les couvertures des volumes dont la fabrication était achevée au siège de l’imprimerie, à Mayenne.

Ses machines sont démontées pour être expédiées chez Floch selon le quotidien, qui décrit ses derniers jours et évoque son histoire. Fondée en 1924 par Jacques London, né à Kiev en 1910 et presque homonyme de l’écrivain américain, elle était située au 13 rue de la Grange-Batelière, dans le 9e arrondissement.

C’était une des dernières imprimeries parisiennes en offset, qui avait beaucoup travaillé pour le PCF, mais était aussi réputée pour sa fabrication de beaux livres. Floch l’avait rachetée en 1996. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités