Censure

Foire de Hong Kong: 1400 livres saisis pour “contenu indécent”

Hong Kong (c) V.thomas

Foire de Hong Kong: 1400 livres saisis pour “contenu indécent”

Suite à la foire du livre de Hong Kong, qui s’est achevée le 26 juillet, l’Office for Film, Newspaper and Article Administration du pays a saisi des centaines d’ouvrages et engage des poursuites judiciaires contre un éditeur.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
avec South China Morning Post,
Créé le 28.07.2016 à 15h22,
Mis à jour le 28.07.2016 à 16h00

L’Office for Film, Newspaper and Article Administration (OFNAA) est un agent de régulation qui contrôle, en Chine, toutes publications du secteur culturel pour veiller à ce qu’elles respectent des standards de décence. Selon un article du South China Morning Post, l’OFNNA, surnommé le “chien de garde de l’édition”, aurait procédé à la saisie de 1400 exemplaires de plus de 300 titres exposés à la Foire du livre de Hong Kong du 20 au 26 juillet, et entamé des poursuites contre un éditeur.

Les ouvrages suspectés de présenter du contenu indécent seront soumis à un tribunal dédié qui sera chargé d’estimer leur degré d'obscénité et de prendre “les mesures appropriées”. Concernant l’éditeur, Idea Publishing il s’agit de celui de la série Deep Web, best-seller en Chine et à Taiwan. Il est accusé d’avoir diffusé des contenus violents et sexuels.

Un porte-parole de l’OFNAA a expliqué dans un communiqué que les exposants de la Foire, qui revendique pour l'édition 2016 plus d'un million de visiteurs, étaient tenus d’assurer que les ouvrages qu’ils présentent se conforment aux régulations en vigueur, autorisant seulement des articles de “Class 1”, c’est-à-dire des articles jugés ni obscène ni indécent.

L'article du South China Morning Post rappelle qu’en Chine, la peine maximum encourue pour la publication de contenu obscène est une amende de 1 000 000 de dollars de Hong Kong (117 291 euros) et trois ans de prison. La peine maximum pour publication de contenu indécent est une amende de 400 000 HKD (46 916 €) et 12 mois de prison à la première condamnation.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités