Etude

L'institut GFK a étudié les marchés du livre imprimé pour les trois premiers trimestres de l'année 2020 en Belgique, France, Italie, Espagne, Suisse, et au Brésil, Pays-Bas et Portugal. Il en ressort qu'après le confinement du printemps, la reprise a été forte, au point de réduire significativement les pertes enregistrées entre mars et mai. Cette étude a été présentée dans le cadre de la Foire de Francfort, ouverte (virtuellement) depuis hier.

Selon GFK, le marché français a été celui qui a le plus souffert durant cette période où la plupart des librairies étaient complètement fermées. La chute de 66,8 a été largement compensée par un rebond de 10% des ventes depuis le déconfinement. C'est le marché, parmi ceux étudiés, qui a le mieux repris. Depuis janvier, la tendance reste à la baisse (-7,2%), soit mieux que l'Espagne (-11%) mais moins bien que l'Italie (-3,8%).

Contrastes

Sur le marché belge francophone (Wallonie), la chute de 44,4% durant sept semaines n'a, en revanche, pas été vraiment rétablie, puisque le chiffre d'affaires a baissé de 1% depuis le mai. Seul le Portugal enregistre une tendance négative plus importante, avec des ventes en chute de 15,8% sur les quatre derniers mois, après un confinement de dix semaines qui avait entrainé un effondrement de 57,6%.

Parmi les autres marchés qui ont redécollé, mentionnons les Flandres belges (+14,6%), les Pays-Bas (+9,7%), peu impacté par le confinement (-0,7%) et le Brésil (+9% depuis le déconfinement, -6,1% depuis janvier). Enfin, le marché suisse, après une baisse modérée de 28,2% durant sept semaines de fermeture partielle, a repris avec une hausse de 4,9%, pour un cumul sur neuf mois de seulement 2,9%.

L'écrivain suisse Joël Dicker avec L'énigme de la chambre 622 (De Fallois) a été le champion de l'été, tirant les marchés vers le haut: premier en France et en Espagne, deuxième en Italie et en Wallonie, troisième au Portugal. Stephenie Meyer, Elena Ferrante, Suzanne Collins et Lucinda Riley apparaissent aussi dans le haut des classements de différents pays.



 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités