Francfort 2021

A Francfort, trois livres qui ont fait le buzz (malgré tout)

Gabrielle Filteau-Chiba

A Francfort, trois livres qui ont fait le buzz (malgré tout)

Si cette édition de la Foire internationale du livre de Francfort n'a pas croulé sous les offres "à l'aveugle" et les hot books, certains livres ont toutefois réussi à conquérir de nombreux territoires. En voici trois exemples repérés par Livres Hebdo.

Par Isabel Contreras,
Créé le 25.10.2021 à 18h07,
Mis à jour le 25.10.2021 à 23h45

  • What you are looking for is in the library ("Ce que vous recherchez se trouve en bibliothèque") de Michiko Aoyama (Japon).

Ce roman de 300 pages (en japonais), signé par la journaliste japonaise Michiko Aoyama, se compose de cinq chapitres. Chacun d'entre eux met en scène un personnage qui visite la bibliothèque de Sayuri Komachi, à Tokyo. Cette bibliothèque énigmatique propose à chaque client une liste de livres susceptible de changer leur vie. "Un peu gnangnan" selon certaines scouts mais très "efficace", ce livre a été pre-empté en France par Sandrine Navarro chez Leduc. Les droits ont été cédés en octobre au Japon, en Italie, à Taiwan, en Chine, en Thaïlande, en Corée du sud, au Portugal, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (& Commonwealth). Le premier roman de Michiko Aoyama avait occupé pendant plusieurs semaines les listes des meilleures ventes au Japon.
 
  • Even if everything ends ("Même si tout se termine") de Jens Liljestrand (Suède)

Plusieurs romans scandinaves ont fait le buzz courant septembre et début octobre, avant la Foire (du 20 au 24 octobre). Parmi eux, ce roman du Suédois Jens Liljestrand qui sera publié en France chez Flammarion. Ici une famille reste bloquée dans sa maison de campagne, dans les bois suédois, à cause des feux de forêt. Pour se sauver, le père se montre sans scrupules tandis que les autres membres de la famille essaient de s'en sortir de différentes manières. Jugé "convaincant" et de bonne facture, ce livre a été cédé en Norvège, au Danemark, en Allemagne, en Finlande, en Italie ou aux Pays-Bas... Au total, il sera traduit dans 22 territoires.
 
  • Sauvagines de Gabrielle Filteau-Chiba (Québec)

Publié au Québec chez XYZ, ce roman de Gabrielle Filteau-Chiba sera publié en janvier chez Stock avec un premier tirage de 10 000 exemplaires. L'éditeur français détient les droits mondiaux et l'a déjà cédé en six langues dont l'anglais (UK & Commowealth). La collection de poche de Gallimard, Folio, publiera en janvier, en synergie, le premier roman de cette Québécoise, Encabanée, paru en grand format chez Le mot et le reste.

Dans Sauvagines, Gabrielle Filteau-Chiba raconte l'histoire de Raphaëlle, une garde-forestière qui vit seule avec Coyote, sa chienne, dans une roulotte au cœur de la forêt du Kamouraska, à l’Est du Québec. Un matin, elle est troublée de découvrir des empreintes d’ours devant la porte de sa cabane. Quelques jours plus tard, sa chienne disparaît. Elle la retrouve gravement blessée par des collets illégalement posés. Folle de rage, elle laisse un message d’avertissement au braconnier. Lorsqu’elle retrouve des empreintes d’homme devant chez elle et une peau de coyote sur son lit, elle comprend que de chasseuse, elle est devenue chassée.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités