anniversaire

Gallimard réédite trois recueils d'Aragon 40 ans après sa mort

Gallimard réédite trois recueils d'Aragon 40 ans après sa mort

Louis Aragon - Photo © BNF

Gallimard réédite trois recueils d'Aragon 40 ans après sa mort

Gallimard, éditeur historique du poète, réédite trois recueils de Louis Aragon jeudi 10 novembre, à l'occasion du 40e anniversaire de sa disparition.

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 10.11.2022 à 12h33 ,
Mis à jour le 23.11.2022 à 09h43

Le 24 décembre 2022 marquera les 40 ans de la mort du poète, romancier et journaliste Louis Aragon, né en 1897. Pour l'occasion, les Éditions Gallimard republient jeudi 10 novembre trois de ses recueils de poèmes : Les chambres, Persécuté persécuteur et Les adieux et autres poèmes.

Publié initialement en 1969, Les chambres. Poèmes du temps qui ne passe pas, réédité au sein de la collection « Blanche », « invoque les thèmes de prédilection de Louis Aragon : l'amour d'Elsa, la mémoire et le chant pour se confronter à la désillusion communiste et à la mort prochaine de l'être aimé », expose Gallimard dans un communiqué.

Pièce majeure de l'œuvre d'Aragon, Persécuté persécuteur, publié en 1931, intègre également la collection « Blanche » de Gallimard. Il s'agit pour l'éditeur d'un « hymne politique où frémit toute la croyance du poète dans le communisme, dans lequel se tracent également les premiers mots tournés vers Elsa, les timides débuts de l'immense fresque poétique dédiée à la glorification de sa Muse ».

Les adieux et autres poèmes, dernier recueil publié du vivant du poète, composé de textes écrits entre 1958 et sa date de parution en 1981, intègre la collection « Poésie », et est préfacé par le poète et critique littéraire Olivier Barbarant. Son titre, Les adieux, est une référence à une sonate pour piano de Beethoven. Louis Aragon y évoque notamment « ses adieux à Elsa disparue, ses adieux à la vie et au monde, l'histoire tourmentée traversée de beautés irréductibles, mais il y est aussi question du salut à la poésie à travers un poignant hommage à Hölderlin, du salut aux grands peintres compagnons de voyage, Chagall, Picasso, Paul Klee et André Masson », détaille l'éditeur historique de Louis Aragon.

Les dernières
actualités