[Goncourt 2019] "Rouge impératrice" de Léonora Miano chez Grasset | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 09.09.2019 à 16h23 (mis à jour le 09.09.2019 à 19h35) Sur la route du Goncourt

[Goncourt 2019] "Rouge impératrice" de Léonora Miano chez Grasset

Léonora Miano - Photo JEAN-FRANÇOIS PAGA/GRASSET

Chaque jour, Livres Hebdo présente un roman sélectionné dans la première liste du prix Goncourt 2019.

Rouge impératrice est le 16e livre de Léonora Miano, paru chez Grasset le 21 août et sélectionné dans la première liste du Goncourt. L'écrivaine nous transporte au XXIIe siècle, dans une Afrique unifiée appelée Katiopa, entre prospérité et autarcie. Boya, qui enseigne à l'université, est favorable à l'assimilation des Fulasi, des descendants de migrants français, au contraire des dirigeants du continent qui souhaitent leur expulsion. Le couple qu'elle forme avec Illunga, le chef de l'Etat, engendre alors une vive opposition parmi les durs du régime.

Dans Livres Hebdo, le 31 mai dernier, Kerenn Elkaim écrivait à propos de l'écrivaine: "Fidèle à ses idées, elle ne fait jamais table rase du passé, au contraire, elle le dilue dans ses romans afin d'éclairer des pans de nos comportements contemporains. « Pour liquider un peuple, on commence par lui enlever la mémoire. » Ici, elle offre une histoire, fabuleuse et ambitieuse, sur les entrelacs du pouvoir et de l'amour."

Léonora Miano est une habituée des prix littéraires : prix Femina 2013 avec La saison de l'ombre (Grasset), elle avait déjà été distinguée par le Goncourt des lycéens en 2006 pour Contours du jour qui vient (Plon), également sélectionné dans la première liste du Goncourt cette année-là.
close

S’abonner à #La Lettre