[Goncourt 2019] "Tous les hommes n'habitent pas…" de Jean-Paul Dubois chez L'Olivier | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 06.09.2019 à 16h57 (mis à jour le 09.09.2019 à 14h39) Sur la route du Goncourt

[Goncourt 2019] "Tous les hommes n'habitent pas…" de Jean-Paul Dubois chez L'Olivier

Jean-Paul Dubois - Photo PATRICE NORMAND/OPALE

Chaque jour, Livres Hebdo présente un roman sélectionné dans la première liste du prix Goncourt 2019.

Sélectionné pour le Goncourt, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon est le 22e ouvrage de Jean-Paul Dubois. Paru aux éditions de l’Olivier le 14 août, le roman retrace la vie kaléidoscopique de Paul Hansen, un régisseur emprisonné à Montréal. Depuis le fond de sa cellule, qu’il partage avec un meurtrier membre des Hell’s Angels, le protagoniste se souvient de son enfance toulousaine, de ses voyages au Danemark et de son exil au-delà de l’Atlantique.
 
Conquis par ce roman "magistral", Olivier Mony loue dans sa critique pour Livres Hebdo la "puissance romanesque" de Jean-Paul Dubois. "[C’est] moins une question de savoir-faire que de capacité d'incarnation, d'offrir à ses personnages dans un dévoilement infiniment subtil une histoire, un passé, un présent, pas de futur, des sentiments, du chagrin et le souvenir de la joie. [C’est] l'attention portée à ces gens de rien, sans jamais aucun misérabilisme, et même avec une tendre ironie, la capacité à raconter leurs histoires par des tours et détours qui n'égarent jamais le lecteur, mais ne font que l'attacher à ces pauvres héros envapés", juge Olivier Mony.
 
Apprécié des circuits littéraires mais très discret, Jean-Paul Dubois a reçu le prix Femina et le prix du roman Fnac en 2004 pour Une vie française (l’Olivier). C’est la deuxième fois qu’il figure dans la première sélection du Goncourt : en 2016, le jury avait finalement écarté son roman La succession (l’Olivier) lors du second tour.  
 
close

S’abonner à #La Lettre