Le libraire de l'année

[Grand Prix des librairies] Olivier Rouard, librairies Charlemagne

Olivier Rouard, libraires Charlemagne, Toulon - Photo LIBRAIRIES CHARLEMAGNE

[Grand Prix des librairies] Olivier Rouard, librairies Charlemagne

Livres Hebdo présente chaque lundi un des candidats à l’élection du Prix du Libraire de l’année, pour laquelle nos lecteurs professionnels du livre sont appelés à voter. Aujourd’hui, Olivier Rouard, directeur général du groupe varois Charlemagne, dans le Var.

Par Cécile Charonnat,
Créé le 13.07.2020 à 12h32,
Mis à jour le 15.07.2020 à 09h18

La librairie a toujours été, pour lui, une sorte d’évidence. Et même si Olivier Rouard a voulu, au sortir de son école de commerce en 1995, s’ouvrir à d’autres expériences, la situation de la librairie Charlemagne de Toulon, alors dirigée par son père et son oncle, l’a très vite ramené dans les filets du livre.

Depuis, l’entreprise familiale a évolué. Aujourd’hui c’est un groupe régional qui dénombre sept librairies et trois « relais Charlemagne » rayonnant de Toulon à Fréjus. L’ensemble réalise un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros.

Un entrepreneur avisé

Présent depuis l’ouverture de la première succursale à Hyères en 1996, Olivier Rouard a bouclé la boucle fin mai en rachetant la Soupe de l’espace, la librairie spécialisée jeunesse et BD de la ville créée en 2008 par Jean Pichinoty et Mélanie Cudel. Un investissement qui lui permet de mieux structurer son offre à Hyères en spécialisant ses trois points de vente présents dans le centre-ville.

Discret et à l’allure flegmatique, Olivier Rouard n’en demeure pas moins un entrepreneur avisé, à l’écoute de l’évolution du marché et qui n’a cessé d’investir pour faire fructifier et consolider l’entreprise fondée par son arrière-grand-père. En témoignent le "Combi qui livre", un combi Volkswagen lancé à l’assaut des marchés de la côte et des campings cet été ainsi que la "révolution" qu’il a opéré en 2019 dans son navire amiral de Toulon, un projet qu’il porte et murit depuis de nombreuses années.

L'esprit collectif
 
Pour transformer cette librairie-papeterie traditionnelle en un lieu de vie plus proche des standards contemporains, il s’est adjoint les services d’un architecte d’intérieur qui a su "donner un décor, une ambiance, une âme au magasin" et organiser la librairie généraliste de 1400 m2 en espaces éditoriaux thématiques bien identifiés qui "s’expriment clairement". Un café et une salle de conférence installés au cœur de la librairie renforcent la dimension conviviale et sociale de l’ensemble.

Indépendant mais pas solitaire, l’homme est aussi engagé dans le collectif. Alors qu’il poursuit son deuxième mandat comme administrateur au Syndicat de la libraire française (SLF), il œuvre depuis 17 ans au sein du groupement Libraires ensemble dont il devrait prendre la présidence en janvier prochain.
Les nommés au Prix spécial du Libraire de l'annéeLes professionnels du livre, lecteurs de Livres Hebdo, sont invités à désigner le "Libraire de l'année" en votant du 6 juillet au 28 août pour une des personnalités nommées par la rédaction du magazine.

Découvrez chaque lundi le portrait d'un libraire sur livreshebdo.fr.
 
Les libraires nommés sont :
  • Emmanuelle Andrieux,  Le Vent Délire, Cap Breton.
  • Amandine Barascut,  Les Oiseaux Livres, Saint-Yrieix.
  • Thomas Berrond,  Librairie des Bauges, Albertville.
  • Guillaume Bourain, Les rebelles ordinaires, La Rochelle.
  • Olivier Rouard,  Charlemagne, Toulon.

Le  prix spécial du libraire de l'année sera remis lors de la soirée de remise de prix à Paris le 22 septembre.

Aux côtés d’Olivier Rouard, Emmanuelle Andrieux ; Thomas Berrond ; Amandine Barascut et Guillaume Bourain figurent dans la sélection de la rédaction de Livres hebdo pour le prix du Libraire de l’année qui sera élu grâce au vote des lecteurs sur ce formulaire avant le 28 août.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités