Héloïse d'Ormesson : "Plus l'édition se dématérialise, plus on a besoin de contacts entre l'éditeur, le libraire et le lecteur" | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 03.06.2011 (mis à jour le 01.07.2016 à 12h05) Enretien

Héloïse d'Ormesson : "Plus l'édition se dématérialise, plus on a besoin de contacts entre l'éditeur, le libraire et le lecteur"

"Je n'aurais jamais pu créer ma maison de cette façon aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, j'aurais été adossée à un groupe, et je n'aurais pas publié les mêmes titres." - Photo OLIVIER DION

Quatre éditeurs indépendants, 1/4. Ils sont quatre jeunes éditeurs, lancés dans le métier depuis quelques années, toujours indépendants, et dont les catalogues sont remarqués, appréciés, voire imités. Comment ont-ils fait ? Imaginaient-ils que cela serait comme ça ? Comment voient-ils l'évolution de leur métier, en ces temps où le livre numérique rebat les cartes ? Leurs réponses dans ce numéro et les trois suivants.

Vous avez créé votre maison d'édition il y a cinq ans. Quelles évolutions du métier avez-vous constatées ?

Par rapport à mes débuts dans l'édition il y a vingt ans, un phénomène s'est accéléré au cours des dernières années : le succès commercial d'un livre n'est plus honteux. Il y a encore dix ans, les journalistes ne tenaient pas compte des scores préalables des titres étrangers, aujourd'hui,

Lire la suite (8 220 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre