un automne imaginaire

Horreur et thrillers : 10 romans attendus de la rentrée

Catherine Dufour, auteure. - Photo OLIVIER DION

Horreur et thrillers : 10 romans attendus de la rentrée

Chaque semaine pendant l’été, Livres Hebdo sélectionne plusieurs romans de la rentrée littéraire issus de la littérature de genre. Préparez les couvertures, l'automne sera frissonnant.

Par Nicolas Turcev,
Créé le 11.08.2020 à 18h43,
Mis à jour le 11.08.2020 à 19h01

Bien que les nouveautés françaises au rayon horreur ne seront pas légion à la rentrée, les nombreux thrillers et romans à suspens prévus cet automne devraient satisfaire toutes les envies de frisson des lecteurs. Livres Hebdo a sélectionné 10 titres à ne pas manquer.

La pire espèce d'Armèle Malavallon, Ramsay, 25 août

Clément, vétérinaire, revient en France après avoir travaillé au Congo. Il s'installe à la Limonaderie, un ensemble industriel reconverti en habitations et travaille à l'abattoir de Peyrac. Témoin de la maltraitance dont sont victimes les animaux, il s'oppose aux pratiques de l'entreprise et se fait tabasser en représaille. Mais bientôt, les responsables de ces usages brutaux disparaissent.

 
Photo ANCRE DE MARINE
La vengeance du crocodile d'Henri Gaudiot, Ancre de marine, 28 août

Alain, journaliste, prend une année sabbatique pour faire le tour du monde en bateau. Obligé de rallier Le Cap après une avarie, il épouse Carole, avec laquelle il crée une réserve au Zimbabwe. Son rêve vire au cauchemar lorsque toute sa famille est massacrée. Aidé de Marc, un navigateur hors pair, il prépare sa vengeance afin d'anéantir le chef des vétérans du dictateur Mugabe.

Neige écarlate d'Anne Waddington, Cairn, 7 septembre

Dans un petit village du Tarn isolé par une tempête de neige, des résidents de la maison de retraite décèdent suite à des comportements inexplicables. La folie s'empare alors du village et la population commence à s'entretuer.

 
Photo SEUIL
Au bal des absents de Catherine Dufour, Seuil, 10 septembre

La vie de Claude est un désert amoureux et professionnel. Aussi quand un juriste américain la contacte pour lui demander d’enquêter sur la disparition d’un père et ses cinq enfants moyennant un bon gros chèque, elle n’hésite pas longtemps. Mais fallait-il accepter de se rendre dans la villa dans laquelle ils se sont évaporés du jour au lendemain ?

L'histoire de la reine des putes de Frédéric Andréi, Albin Michel, 30 septembre

2018, baie de Sausalito, en Californie. Le charpentier Nicholas Dennac découvre du sang sous la maison qu'il rénove. Ancien journaliste, il enquête sur la piste d'un géologue décédé qui voulait faire cesser l'extraction de gaz de schiste. Devenu le principal suspect d'une affaire sordide, il croise la route d'un ancien marine drogué, qui fait tout pour poursuivre l'exploitation du gaz.

L'un des tiens de Thomas Sands, Les arènes, 30 septembre

Dans une France postapocalyptique, Anna et Marie-Jean sont lancés à la poursuite d'une voiture volée. Elle a laissé derrière elle celui qu'elle aimait tué par la police tandis que lui est à la recherche de son frère. Dans leur odyssée, ils croisent tout un peuple rongé par la peur et les épidémies.

Les monstres de Maud Mayeras, Anne Carrière, 2 octobre

Une femme et ses enfants se cachent des autres humains, qu'ils considèrent comme des monstres. Ils sont protégés par Aleph, le père, qui leur apporte de la nourriture. Mais quand ce dernier ne revient pas et que des hommes frappent à leur porte, ils doivent sortir et affronter l'extérieur.

L'ultime expérience de Bruce Benamran, Flammarion, 7 octobre

Sylvain Guérin mène une vie ordinaire jusqu'au jour où il apprend au journal télévisé qu'un certain Sylvain Guérin est mort. Il reçoit alors un message lui ordonnant de ne pas aller travailler. Son existence est chamboulée, révélant une machination scientifique et un engrenage industriel machiavélique. Premier roman.

 
Photo SEUIL
Mogok d'Arnaud Salaün, Seuil, 8 octobre

Originaire de Serbie, Bandian a élu résidence à Paris où il travaille comme tueur à gages. Son contrat consiste à assassiner un magnat de l'armement français spécialisé dans les drones de combat. Mais Bandian aspire à une autre vie depuis qu'il a fait la rencontre d'Ailis, une jeune photographe noctambule. Premier roman.

Déviation de Michael Fenris, Prisma, 12 novembre

Un car peuplé de quelques voyageurs qui ne se connaissent pas entre dans un tunnel et, soudain, tout bascule : les passagers semblent tourner en rond dans un espace sans fin, sans trouver la sortie. Piégés dans cette distorsion de la réalité, désorientés, ils sont alors attaqués par des coyotes anormalement grands et particulièrement agressifs.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités