Librairie / Bibliothèque

Houellebecq vu par un bibliothécaire et une libraire

Katia et Nicole Maruani, libraires à Paris. - Photo Olivier dion

Houellebecq vu par un bibliothécaire et une libraire

Olivier De Freitas, coordonnateur de l'action culturelle des bibliothèques de Niort et Nicole Maruani, fondatrice la librairie Maruani à Paris, évoquent l'auteur à la veille la parution de son prochain roman, anéantir.

J’achète l’article 1.5 €

Par Pauline Gabinari ,
Créé le 29.12.2021 à 11h00

Olivier De Freitas, coordonnateur de l'action culturelle des bibliothèques de Niort : « Pour la sortie d'anéantir, nous ne ferons pas de mise en avant particulière. C'est un auteur très exposé, il n'a pas besoin de nous pour être emprunté. Nous préférons mettre en avant d'autres écrivains, moins célèbres. Il fait partie de notre top 100. Nos deux exemplaires de Sérotonine (2019) ont été empruntés 49 fois dans notre réseau de 17 bibliothèques - ce qui est significatif - et il y a des réservations en cours. Les habitants ne semblent pas lui en vouloir pour sa phrase assassine [Niort est "une des villes les plus laides qu'il m'ait été donné de voir", écrivait-il dans Sérotonine]. C'est même devenu une blague, le maire lui avait envoyé une lettre pour l'inviter à Niort. Soumission (2015), en quatre exemplaires, a lui été emprunté 98 fois ! Mais je pense que Michel Houellebecq est davantage un auteur de librairie que de bibliothèque : comme les sorties de ses livres sont très médiatisées et ses sujets brûlants, les gens sont pressés donc vont l'acheter. Ils n'attendent pas deux-trois mois, le temps qu'il arrive dans nos rayons. Certains réservent le livre avant même son arrivée. »

 

Olivier de Freitas


Nicole Maruani, fondatrice la librairie Maruani à Paris : « Je m'en souviens très bien. C'était le 25 février 2011. Il faisait froid et pourtant, plus de trois cents personnes attendaient devant la librairie pour faire signer à Michel Houellebecq leur exemplaire de La carte et le territoire. Nous leur avions même distribué à boire et à manger pour les faire patienter ! Alors, quand nous avons appris la sortie de son nouveau roman en janvier 2022, nous avons proposé une seconde rencontre à Flammarion, mais l'éditeur a décliné. C'est bien dommage, car, il y a dix ans, cet événement avait été un grand moment pour notre librairie. La dernière apparition de l'auteur pour une signature. Depuis, nous sommes même devenus un lieu de pèlerinage pour les fans de l'écrivain ! En 2022, il n'y aura donc pas de dédicaces, mais nous ferons une mise en place particulière et, peut-être, un clip souvenir avec des photos de la rencontre de 2011. »

Les dernières
actualités