Jérôme Loubry lauréat du Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019 | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.10.2019 à 13h33 (mis à jour le 21.10.2019 à 18h54) Polar

Jérôme Loubry lauréat du Prix Cognac du meilleur roman francophone 2019

Jérome Loubry - Photo IAN HANNING

Le Festival Polar de Cognac a décerné son palmarès littéraire vendredi 18 octobre, récompensant bandes dessinées, roman jeunesse et littérature étrangère.

Jérôme Loubry a reçu le Prix Cognac du meilleur roman francophone au Festival Polar de Cognac qui se déroulait ce week-end. Tiré à 15000 exemplaires, Les refuges, publié chez Calmann-Lévy en septembre, est le troisième thriller de l'auteur, après Les Chiens de Détroit, lauréat du prix Plume libre d’Argent 2018, suivi du Douzième Chapitre.

Le roman policier suit Sandrine qui doit vider la maison de sa grand mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte. Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a. Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un
secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Et qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949? Qui était vraiment sa grand mère. Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien...

Le nouveau label d'Hachette comics récompensé

Le palmar§s a également récompensé dans la catégorie Meilleur roman jeunesse, Snap Killer de Sylvie Allouche (Synos), dans la catgorie Meilleur roman international, Oxygène de Matthew J. Arlidje (Les Escales), dans la catégorie du Meilleur album de BD (One Shot, Dyptique), Les brûlures de Zidrou et Laurent Bonneau (Bamboo), dans la catégorie Meilleure série francophone de BD, le premier tome de Une enquête du juge Ti de Frédérc Lenormand et Frédéric Vervisch (Robinson, Hachette Comics). Enfin le Prix des bibliothèques et des médiathèques du Grand Cognac a été décerné à Mauvaise main de Gilbert Gallerne (French Pulp).
 
close

S’abonner à #La Lettre