Disparition

Juliette Gréco, légende de la chanson française, nous quitte

Juliette Greco

Juliette Gréco, légende de la chanson française, nous quitte

Icône, muse, mythe : Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans. Elle a écrit deux autobiographies, deux beaux livres et a fait l'objet de plusieurs biographies. Surtout, elle a croisé quelques grandes plumes, rendant hommage au fil des décennies aux poètes de la chanson et de la littérature.

Par Vincy Thomas,
avec afp,
Créé le 23.09.2020 à 20h47,
Mis à jour le 23.09.2020 à 21h00

L'icône de la chanson française Juliette Gréco est décédée mercredi à l'âge de 93 ans, a annoncé sa famille à l'AFP. "Juliette Gréco s'est éteinte ce mercredi 23 septembre 2020 entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle. Sa vie fut hors du commun", a indiqué la famille dans un texte transmis à l'agence de presse.

"Elle faisait encore rayonner la chanson française à 89 ans", a-t-elle ajouté. Jusqu'à l'AVC qui l'avait frappée en 2016, année où elle avait également perdu sa fille unique Laurence-Marie.

Née le 7 février 1927 à Montpellier, doyenne de la chanson française, muse des plus grands auteurs - Raymond Queneau, Jacques Prévert, Léo Ferré, Boris Vian, Guy Béart et Serge Gainsbourg, entre autres - Juliette Gréco était le symbole d'un Paris germanopratin d'après guerre. Elle a accompagné l'effervescence intellectuelle et artistique de la rive gauche dès la Libération. De sa voix reconnaissable entre toutes, elle interprète avec grâce et sensibilité des chansons devenues mythiques: Les feuilles mortes, Sous le ciel de Paris, Je hais les dimanches, Jolie môme, Je suis comme je suis, C'était bien, La javanaise, Déshabillez-moi... Elle revisite aussi le répertoire de Jacques Brel, et fait des reprises comme Le temps des cerises, Message personnel ou Chanson pour l'Auvergnat. Jean-Paul Sartre, Françoise Sagan, François Mauriac écrivent aussi pour elle, et en 1969, elle chante douze poèmes (d'Aragon, Eluard et Verlaine, entre autres) dans un album-concept. Elle a aussi prêté sa voix pour un livre audio, Lettres à sa fille de Madame de Sévigné, publié aux Éditions des femmes, dans la collection "Bibliothèque des voix" (1987), que la maison réédite le 1er octobre.

Plusieurs livres

Gréco, star internationale sur la scène, aura aussi connu un immense succès populaire avec la série télévisée Belphégor ou le fantôme du louvre (1965). Le cinéma sera aussi séduit par cette femme insoumise et libre, moderne et atemporelle. Elle tourne pour Melville, Renoir, Cayatte, Fleischer et Huston.

Dans deux livres, elle se raconte: Jujube (Stock, 1982) et Je suis faite comme ça (Flammarion, 2012 ; Points, 2013). Ellle accompagne deux beaux livres illustrés sur son quartier: Saint-Germain-des-Prés (Michel Lafon, 2006) et Juliette Gréco raconte de Saint-Germain-des-Prés à Saint-Tropez (Flammarion, 2013). Elle a aussi été le sujet de nombreux livres: Juliette Gréco de Michel Grisolia et Françoise Mallet-Joris (Seghers, 1975), Juliette Gréco de Régine Deforges (Imprimer nationale, 1990), De Juliette à Gréco de Bruno Blanckeman et Françoise Piazza (Bartillat, 1994), Gréco : Les Vies d'une chanteuse de Bertrand Dicale (Lattès, 2001, prix de la Littérature musicale) et du même auteur, Juliette Gréco: l'invention d'une femme libre (Textuel, 2009), Juliette Gréco: entrer dans la lumière de Françoise Piazza (Archipel, 2020). Signalons enfin la belle bande dessinée biographique parue l'an dernier chez Delcourt, Miles et Juliette (de Salva Rubio et Sagar), qui revenait sur la passion amoureuse de la chanteuse avec un jeune trompettiste nommé Miles Davis.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités