Pour sa première édition, le prix littéraire du Monde couronne l'Américain Kevin Powers pour son roman Yellow Birds ( Stock) et Yasmina Reza, auteure d'Heureux les heureux (Flammarion), dans les deux catégories étranger et français.

Le prix leur sera remis le vendredi 31 mai à 18 h 30, aux Subsistances, en partenariat avec la Ville de Lyon, dans le cadre des 7e Assises internationales du roman coorganisées par Le Monde et la villa Gillet.

Le prix littéraire du Monde récompense un roman étranger et un roman français choisis parmi les titres parus au cours de l'année écoulée, à la fois pour leurs qualités littéraires et pour la vision du monde qu'ils proposent.

Yellow Birds, premier roman de Kevin Power paru en février, revient sur l'horreur de la guerre à travers l'histoire de Bartle et Murphy, jeunes combattants en Irak, après la mort de ce dernier.

Dans Heureux les heureux, Yasmina Reza juxtapose des vies bancales, plus ou moins reliées entre elles, à partir d'une succession de monologues qui sont autant de stratégies de survie.

Le jury, présidé par Natalie Nougayrède, directrice du Monde, se compose de journalistes de l'équipe du Monde des livres et de journalistes du quotidien. Il comprend Jean Birnbaum, Raphaëlle Rérolle, François Bougon, Denis Cosnard, Clara Georges, Franck Nouchi, Raphaëlle Leyris, Florence Noiville, Macha Séry et Catherine Simon.

Six romans français et six romans étrangers étaient en lice :

Romans étrangers
- Autour de ton cou, de Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard)
- Pourquoi être heureux quand on peut être normal, de Jeanette Winterson (L'Olivier)
- Yellow Birds, de Kevin Powers (Stock)
- La servante et le catcheur, de Horacio Castellanos Moya (Metailié)
- Le royaume de cette terre, de Hoda Barakat (Actes Sud)
- Le voyage en Inde, de Gonçalo Tavares (Viviane Hamy)

Romans français
- Heureux les heureux, de Yasmina Reza (Flammarion)
- Le sermon sur la chute de Rome, de Jérôme Ferrari (Actes Sud)
- Peste et choléra, de Patrick Deville (Seuil)
- Les derniers jours de Smokey Nelson, de Catherine Mavrikakis (Sabine Wespieser)
- Une semaine de vacances, de Christine Angot (Flammarion)
- Dolfi et Marilyn, de François de Saintonge (Grasset)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités