Bibliothèque

La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet rend hommage à Sophie Lesiewicz

La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet rend hommage à Sophie Lesiewicz

Sophie Lesiewicz était conservatrice d'Etat des bibliothèques et chercheuse sur l'histoire du livre. - Photo D.R., via Bibliothèque J.Doucet

La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet rend hommage à Sophie Lesiewicz

La directrice de la BLJD, Isabelle Diu, et le directeur adjoint, Christophe Langlois soulignent l'exigence intellectuelle et professionnelle de la conservatrice d'Etat des bibliothèques qui s'est donné la mort après avoir été mise en cause dans une enquête du Monde.

J’achète l’article 1.5 €

Par Fabrice Piault,
Créé le 24.10.2022 à 19h28

Dans un communiqué adressé dans la soirée du dimanche 24 octobre à Livres Hebdo, Isabelle Diu, directrice de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet (BLJD), et Christophe Langlois, directeur adjoint, rendent hommage à leur collègue Sophie Lesiewicz, conservatrice d'Etat des bibliothèques et chercheuse sur l'histoire du livre, qui a mis fin à ses jours le 18 octobre, à 43 ans, au lendemain de la publication par le quotidien Le Monde d'une enquête qui la mettait en cause.

Précisant les étapes de sa carrière de conservatrice, entamée en 2006 à la BLJD, dont elle était devenue directrice-adjointe en 2017 avant d'être nommée, en septembre 2021, cheffe du service du patrimoine de la bibliothèque de l'Institut national de l'histoire de l'art (INHA), ils soulignent que Sophie Lesiewicz était « brillante, drôle, tour à tour grave et lumineuse, d'une grande exigence intellectuelle et professionnelle ». « Travailleuse acharnée », « conservatrice dans l'âme, au sens le plus noble du terme », la bibliothécaire « était animée par la volonté de transmettre son savoir » et a « formé, professionnalisé et encouragé en quinze ans de carrière nombre de collègues, stagiaires, contractuels, aujourd'hui actifs dans les établissements patrimoniaux », écrivent-ils.

Rappelant la demi-douzaine d'ouvrages savants auxquels elle a collaboré ou qu'elle a co-dirigé, les responsables de la BLJD observent que Sophie Lesiewicz « voulait donner un accès le plus ouvert possible aux documents des collections de la bibliothèque, en les rendant visibles à travers les catalogues en ligne, les expositions virtuelles présentées sur le site web, et en animant des séminaires autour des documents de la bibliothèque. Scrupuleuse, elle était soucieuse du devenir de l’institution comme des liens avec le monde universitaire », ajoutent-ils.

Les dernières
actualités