Collection

La collection poche de Caraïbéditions devient "Îles en poche"

La collection poche de Caraïbéditions devient "Îles en poche"

Florent Charbonnier - Photo Caraïbéditions

La collection poche de Caraïbéditions devient "Îles en poche"

Après trois ans sans nom, la collection poche de littérature générale de la maison d’édition caribéenne est labélisée.

J’achète l’article 1.5 €

Par Pauline Gabinari,
Créé le 06.07.2021 à 20h00

La maison régionaliste Caraïbéditions nomme sa collection poche de littérature générale. Baptisée "Îles en poche", elle est le résultat d’un long cheminement débuté en 2018. Premier titre labélisé, L’aimé, d’Axel Gauvin, est à retrouver en librairie le 7 juillet.

Caraïbéditions navigue entre plusieurs eaux avant de s’affirmer en littérature générale. Créée en 2007, la maison d’édition s’engage dans la traduction en créole de grands classiques français. "Le succès a été immédiat dès notre première publication, Astérix en créole", explique Florent Charbonnier, éditeur et fondateur de Caraïbéditions. Tintin, Titeuf, L’étranger, Le Petit Prince… les traductions s’enchaînent, et l’éditeur, qui commence à avoir un certain écho dans le monde caribéen, reçoit des propositions d’auteurs locaux publiés en métropole.

En 2018, forte du rachat des droits poches de titres d’auteurs créoles comme Jean-François Samlong ou Roland Brival, la maison d’édition lance une collection poche de littérature générale. "Nous nous sommes peu à peu installés dans la langue française en publiant des auteurs caribéens connus et reconnus dans le monde francophone", développe Florent Charbonnier.

Voyage ultramarin

Parallèlement à l’exploration des genres et des formats, la maison d’édition s’ouvre à d’autres régions que les Caraïbes. Elle intègre des auteurs des Outre-mer, puis des écrivains d’autres territoires ultramarins comme le martiniquais Raphaël Confiant. Le nom de la collection vient alors naturellement : "On voulait insister sur le mot 'île', car tous les livres de la collection se comprennent à travers une logique d’îles, celle d’un petit territoire en front de mer qui possède une culture et une identité à part entière", dit l’éditeur qui envisage pour la suite de sa maison d’édition un voyage encore plus lointain vers les îles anglaises.

Les dernières
actualités