La foire de Bruxelles s'ouvre au bonheur | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 16.02.2016 à 14h11 (mis à jour le 16.02.2016 à 15h00) Belgique

La foire de Bruxelles s'ouvre au bonheur

Sur le thème du bonheur, le salon du livre francophone en Belgique commence jeudi 18 février avec une nouvelle formule dont le principal changement est la gratuité d'accès à la manifestation.

La 46e foire du livre de Bruxelles s'ouvre jeudi 18 février avec un changement majeur, la gratuité de son accès décidé par Hervé Gérard, le président de la Foire du livre de Bruxelles, et son nouveau coordinateur Gregory Laurent. Si l'entrée est gratuite, il faut cependant, pour des raisons de sécurité, imprimer son ticket soit en s’inscrivant en ligne soit sur place en arrivant.

Pour son édition 2016 montée en cinq mois par la nouvelle équipe organisatrice mise en place suite à l'éviction de la commissaire Ana Garcia, la foire reste sur cinq jours, jusqu'au 22 février, au bâtiment Tour & Taxis et sur une même superficie.

Si la librairie Filigranes ne participe plus, Fnac et Club conservent un stand et arrivent le libraire toqué de Namur, spécialisée en art de la table, ainsi que la librairie de Bello de Rocourt centrée sur le patrimoine militaire. Le nombre d’exposants, 170, reste stable, avec Fayard qui revient sur le stand Dilibel, Kennes éditions qui prend plus de surface, Interforum Benelux qui présentera un stand tout neuf.

Richard Ford, invité d'honneur

Sur le thème du bonheur, la foire accueille son lot d'invités prestigieux à commencer par Richard Ford, invité d'honneur pour son livre En toute franchise (L'Olivier). Il livrera un grand entretien vendredi à 19h. On attend aussi Amélie Nothomb, Frédéric Beigbeder, Philippe Claudel, Olivier Adam, Mathias Enard, Dany Laferrière, Philippe Geluck…

La Foire du livre repense ses différents espaces en créant des lieux de détentes et en redessinant son identité visuelle. Le Théâtre des mots proposera des lectures, et une place de l'Europe permettra le débat d'idées. En effet, un "quartier de l’Europe" a été créé dans la foire, consacré à la politique, à la littérature, aux sciences, et conçu comme un espace de débats."Nous renforçons la dimension européenne du salon" précise Gregory Laurent. Cette célébration de l’Europe remplacera cette année la formule du pays invité d’honneur.

Outre les débats et les dédicaces, plusieurs expositions sont annoncées dont une consacrée aux 50 ans de la collection "Poésie" de Gallimard et une autre au demi-siècle du dépôt légal, une rétrospective préparée par la Bibliothèque royale de Belgique.

Le lundi sera plus centré sur les professionnels avec notamment un colloque consacré à la traduction.
 
Le 17 octobre, Manneken-Pis portera un costume offert dans le cadre de l'ouverture de la Foire du Livre de Bruxelles. - Photo DR
Hors les murs
 
L'équipe organisatrice a passé des accords avec plusieurs commerçants pour développer des bibliothèques éphémères dans des bars, restaurants, brasseries et même salons de coiffure… La maison internationale des littératures Passa Porta accueillera aussi des rencontres avec des auteurs dont Richard Ford jeudi soir.

La foire espère avec cette programmation ambitieuse ouvrir la foire à un public plus large et relever la fréquentation, qui s’était tassée ces dernières années, de 72 000 à 70 000 visiteurs.
close

S’abonner à #La Lettre