Festival

Pas si loin de Lodève, qui bat son plein avec son festival de poésie Voix de la méditerranée, le port de Sète accueille aussi un festival de poésie pluridisciplinaire dédié aux auteurs méditerranéens (au sens très large puisque l'Amérique du sud et le Québec s'invitent également cette année).  "On coexiste. Mais c'est vraiment dommage qu'il y ait cette concurrence", déplore la maire PS de Lodève, Marie-Christine Bousquet, à l'AFP. 

Sète s'est rapidement imposé comme un rendez-vous culturel de la région. Il affirme séduire plus que son concurrent (Lodève revendique 30 000 visiteurs, Sète estime sa fréquentation à plus de 45 000 visiteurs). Cette année, 100 poètes venus de 38 pays formeront un programme composé de 650 rendez-vous durant 9 jours.

Nouri Al Jarrah (Syrie), Yusuf Alper (Turquie), Walid Al Sheikh (Palestine), Rodolfo Häsler (Cuba), Ivan Herceg (Croatie), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Dimitris Kosmopoulos (Grèce), Hubert Lucot (France), Daniel Maximin (France), Hugo Mujica (Argentine), Jean-Luc Parant (France), Charles Pennequin (France), Lambert Schlechter (Belgique), Marko Tomas (Bosnie-Herzégovine) ou encore Manuel Vilas (Espagne) sont attendus aux quatre coins de la cité.

Le festival publie également une Anthologie aux éditions Bruno Doucey, qui réunit des textes de tous les poètes invités, dans leur langue originale et dans leur traduction française. En partenariat avec les Editions Al Manar, cinq recueils bilingues sont édités, chacun consacrés à un poète. Pour l'année 2014, les auteurs retenus sont Hugo Mujica, Manuel Vilas, Balsa Brkovic (Monténégro), Mohammed Abu Zaid (Egypte) et Nouri Al Jarrah. Les ouvrages sont disponibles sur la Place du Livre (Place du Pouffre) qui rassemble les éditeurs et la librairie sétoise Le Flo des mots.

Après Sète, les Voix Vives voyageront à Tolède (Espagne) du 5 au 7 septembre.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités