International

La prix Nobel Svetlana Alexievitch convoquée par la justice biélorusse

La prix Nobel Svetlana Alexievitch convoquée par la justice biélorusse

Dans un contexte de soulèvement contre la réélection du président Alexandre Loukachenko, la prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch est convoquée par la justice en tant que membre du conseil de coordination pour "menace à la sécurité nationale".

J’achète l’article 1.50 €

Par Livres Hebdo,
avec Dahlia Girgis,
Créé le 25.08.2020 à 13h27,
Mis à jour le 25.08.2020 à 14h01

La biélorusse Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature en 2015, est convoquée par la justice de son pays pour "menace à la sécurité nationale". Dans un contexte de soulèvement contre le président réélu, Alexandre Loukachenko, il est reproché à l'écrivaine sa participation en tant que membre au conseil de coordination. Ce conseil institué par la candidate de l'opposition Svetlana Tikhanovskaïa, actuellement réfugiée en Lituanie, doit préparer le pays à un transition politique pacifique.

Les forces de l'ordre dirigées par le président, dont la 6e et récente réélection est contestée, ont arrêtés lundi plusieurs membres de ce conseil de coordination. Alexandre Loukachenko les accuse de vouloir "s'emparer du pouvoir" et promet de "refroidir certaines têtes brûlées". L'écrivaine doit répondre aux questions des enquêteurs mercredi et encourt jusqu'à 5 ans de prison.

Une militante de longue date en faveur de la liberté

"A tout moment ils peuvent sonner à la porte et m'emmener en prison", raconte Svetlana Alexievitch dans le journal espagnol El Pais. Depuis trois semaines des manifestations et des grèves dans les usines ont lieu tous les jours pour réclamer le départ d'Alexandre Loukachenko, à la tête du pays depuis 26 ans. Mais, les manifestants subissent une violente repression avec un président qui se montre menaçant envers l'opposition. Ce dernier s'est affiché dans des videos officielles muni d'un fusil d'assaut félicitant des soldats ou qualifiant de "rats" les manifestants. 

Svetlana Alexievitch, qui a apporté son soutien à l'opposition, est de longue date critique envers le régime d'Alexandre Loukachenko. Ses livres ne sont pas édités en Biélorussie. Elle est l'auteure de plusieurs recueils témoignant de l’ère soviétique. Pour ses ouvrages, elle a reçu de nombreuses récompenses tel que le prix Médicis essai en 2013 pour son livre, La Fin de l’homme rouge ou le Temps du désenchantement, paru chez Actes Sud, qui recueille des centaines de témoignages dans différentes régions de l’espace post-soviétique. Le prix Nobel de littérature 2015 lui avait été attribué pour "son œuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités