La SACD réclame des droits sur les lectures de contes en bibliothèque | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, avec savoirscom1.info, le 17.03.2014 à 17h53 (mis à jour le 18.03.2014 à 00h46) Polémique

La SACD réclame des droits sur les lectures de contes en bibliothèque

Photo © VÉRONIQUE HEURTEMATTE

Remettant en cause une tolérance ancienne, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques demande que les animations autour des livres de jeunesse qui ne sont pas dans le domaine public soient soumises à une déclaration préalable et à la perception de royalties.

Au cours des dernières semaines, plusieurs bibliothèques ont reçu des courriers de la part de la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) qui demande que les lectures à haute voix de livres pour enfants qui ne sont pas dans le domaine public fassent l’objet d’une déclaration préalable assortie de la communication de la liste des ouvrages concernés. En rupture avec la tolérance dont ... Lire la suite (1 360 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre