La sélection du prix Mémorable 2018 met à l'honneur les petits éditeurs | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 24.09.2018 à 16h09 (mis à jour le 24.09.2018 à 17h00) Librairie

La sélection du prix Mémorable 2018 met à l'honneur les petits éditeurs

Les libraires du groupement Initiales dévoile l'ensemble des titres retenus pour leur prix qui sera décerné en janvier 2019.
 

Pour la 11e édition du prix Mémorable, les libraires du groupement Initiales ont retenu 17 titres au premier tour. Une sélection qu'ils rendent publique pour la première fois avec:
  • Ida et le travail de réédition de l’œuvre intégrale d’Hélène Bessette (Nouvel Attila/Othello)
  • Contes d’une poche et d’une autre poche de Karel Čapek (éditions du Sonneur), traduit du tchèque par Barbora Faure et Maryse Poulette
  • Le grand rêve des floraisons d’André Dhôtel (Klincksieck)
  • Jours de famine et de détresse de Neel Doff (L’Echappée)
  • Juifs sans argent de Michael Gold (Nada éditions), traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Romain Guillou
  • La peau dure de Raymond Guérin (Finitude)
  • Mais leurs yeux dardaient sur Dieu de Zora Neale Hurston (Zulma), traduit de l’anglais (Etats- Unis) par Sika Fakambi
  • Méditerranée de Panaït Istrati (L’Echappée)
  • L’Élève Gilles d’André Lafon (L’Eveilleur)
  • Le tonneau magique de Bernard Malamud (Rivages), traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Josée Kamoun
  • Œuvres complètes d’Ossip Mandelstam (Le Bruit du temps), traduit du russe par Jean-Claude Schneider
  • Le monde selon Barney de Mordecaï Richler (éditions du Sous-sol), traduit de l’anglais (Canada) par Lori Saint-Martin et Paul Gagné ;
  • Les léopards de Kafka de Moacyr Scliar (Folies d’encre), traduit du portugais (Brésil) par Philippe Poncet
  • L’île au trésor de Robert Louis Stevenson (Tristram), nouvelle traduction de l’anglais par Jean- Jacques Greif
  • Le jeu d’échec d’Edith Thomas (Viviane Hamy)
  • Une empreinte sur la terre (T3 du Buru quartet) de Pramoedya Ananta Toer (Zulma), traduit de l’indonésien par Dominique Vitalyos
  • Le livre des monstres de Juan Rodolfo Wilcock (L’Arbre vengeur), traduit de l’italien par Lise Chapuis

Saluant la réédition d'un auteur injustement oublié, d'un livre inédit ou de la traduction entièrement révisée d'une œuvre, la sélection 2018 du prix Mémorable fait la part belle aux petites maisons d'édition indépendantes.

Parmi les 17 titres retenus, trois seront sélectionnés d'ici à un mois et le lauréat sera annoncé en janvier 2019. Il succédera à Ota Pavel pour Comment j'ai rencontré les poissons (éditions Do).
 
close

S’abonner à #La Lettre