La Sodis et UD reportent les échéances des libraires indépendants | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 02.04.2020 à 17h41 (mis à jour le 28.04.2020 à 14h04) Crise sanitaire

La Sodis et UD reportent les échéances des libraires indépendants

Centre de distribution de la Sodis à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) - Photo OLIVIER DION.

Dans un communiqué cosigné avec les principaux diffuseurs et éditeurs partenaires du groupe, les deux sociétés de distribution de Madrigall annoncent décaler de soixante jours les prochaines échéances des libraires indépendants.

Après avoir déjà reporté les échéances de mars, la Sodis et UD vont reporter de soixante jours les échéances d'avril et mai pour les libraires indépendants, annoncent les deux sociétés de distribution de Madrigall dans un communiqué adressé jeudi 2 avril à Livres Hebdo et cosigné par les principaux partenaires éditeurs et diffuseurs du groupe.

« Nous, éditeurs et diffuseurs soussignés, distribués par la Sodis et UD, sommes pleinement solidaires des  difficultés auxquelles sont confrontés les dirigeants des librairies indépendantes contraintes à la fermeture par la crise épidémique et les consignes de confinement. Aussi souhaitons nous renouveler notre entier soutien à nos partenaires privilégiés dans la commercialisation de nos catalogues », justifie le texte porté par Casterman, CDE, Flammarion, Gallimard et Sofedis (Madrigall), mais aussi par Actes Sud, Auzou, L'Ecole des loisirs, Géodif-Eyrolles, Humensis, Libella et Taschen, représentant la démarche des « plus de 500 éditeurs distribués par Madrigall », précise le directeur de la diffusion du groupe, Bruno Caillet.

La décision de report des échéances « s’appliquera à l’ensemble des ouvrages distribués par la Sodis et UD ; elle est prise dans un esprit de responsabilité à l’égard de notre filière, qui doit demeurer riche de toute sa diversité », ajoute le communiqué.
close

S’abonner à #La Lettre