Libella et Pollen prennent des mesures pour aider les librairies | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 20.03.2020 à 15h38 (mis à jour le 20.03.2020 à 17h00) Coronavirus

Libella et Pollen prennent des mesures pour aider les librairies

Sur le stand Libella à Francfort, en 2019, le prix Nobel de littérature Olga Tokarczuk était en bonne place - Photo OLIVIER DION

Le groupe Libella et le diffuseur Pollen annoncent leurs gestes pour soutenir les libraires et alléger leur trésorerie en période de fermeture, imposée par le gouvernement dans sa lutte contre la pandémie de Covid-19.

Le groupe Libella (Buchet Chastel, Libretto, Le Diable Vauvert, Phébus, Noir sur blanc…), dans un message « de soutien et de solidarité » aux librairies qui ont dû fermer leurs portes en cette période de péril sanitaire inédit, souhaite, à son tour, les accompagner de gestes concrets.

En liaison avec ses distributeurs (Sodis et Interforum), le groupe a décidé de reporter de deux mois les échéances de mars, avril et mai, de créditer au plus vite les avoirs de retour en cours, de réviser et d’alléger son programme de nouveautés et d’appliquer des conditions exceptionnelles aux mises en vente au moment de votre réouverture.

Ces quelques mesures visent à « faciliter au mieux la reprise d'activité de chacune des librairies avec lesquelles nous travaillons depuis des années », explique Guillaume Dervieux, vice-président et directeur général du groupe. Il précise que les équipes commerciales restent mobilisées et disponibles.

Pollen veut préserver la chaîne du livre

Le diffuseur Pollen a également repoussé ses échéances des mois d’avril et mai de 60 jours. L’ensemble des retours parvenus avant la crise sera traité avant le 31 mars afin d’aider la trésorerie des libraires. De même, Pollen travaille au redéploiement des parutions de fin mars et d’avril pour des dates ultérieures. « Nous entendons ainsi préserver la chaîne du livre et faire en sorte que celle-ci se relève sans dommages de la crise en cours », explique le courrier envoyé aux librairies.

« Cette décision de report des échéances des libraires, nous en avons pris la décision seuls et l'assumons pleinement. Nous avons cependant l'espoir que les éditeurs nous accompagneront dans cette démarche et que, sur la base du volontariat, certains d'entre vous accepteront de repousser de 60 jours leurs échéances d'avril et de mai », précise le diffuseur. Pollen diffuse notamment Baker Street, La différence, Luc Pire, Quarto, ainsi que de nombreux éditeurs de livres d’art, de cinéma et de théâtre.
close

S’abonner à #La Lettre