Meilleures ventes

La vie est facile dans les meilleures ventes pour Agnès Martin-Lugand

La vie est facile dans les meilleures ventes pour Agnès Martin-Lugand

La vie est facile, ne t'inquiète pas, la suite des Gens heureux lisent et boivent du café entre au Top 20, à la 17e place.

J’achète l’article 1.5 €

Par Claude Combet ,
Créé le 06.05.2015 à 17h48 ,
Mis à jour le 06.05.2015 à 18h00

Après Les gens heureux lisent et boivent du café, vendu à 300000 exemplaires, Agnès Martin-Lugand se retrouve à nouveau dans les meilleures ventes avec la suite, La vie est facile, ne t’inquiète pas. Publié le 23 avril chez Michel Lafon, ce "feel good book" entre en 17e position dans le Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 27 avril au 3 mai. Il a été tiré au départ à 70000 exemplaires, réimprimé à 25000, et atteint un tirage de 95000 exemplaires.

Les fans y retrouvent Diane, l’héroïne des Gens heureux lisent et boivent du café, rentrée d’Irlande où elle a laissé son histoire d’amour tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie. Elle se lance alors, avec l’aide de son ami Félix, dans la reprise en main de son café littéraire.

Parallèlement, Et si on aimait la France, de Bernard Maris (Grasset), arrive à la 18e place du palmarès. Ce livre posthume et inachevé de l’économiste, victime de la tuerie le 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo, a été tiré à 38000 exemplaires.

La dernière entrée de la semaine est celle, en 20e position, d’Une putain d’histoire, le dernier thriller de Bernard Minier (XO). Le début en est glaçant: Henry, le narrateur, dont la petite amie a été retrouvée assassinée, raconte qu’il nage vers la pointe de l’île de Glass Island, au large de Seattle, en pleine tempête, quand il voit une main surgir des flots avant de replonger… Sorti le 23 avril avec un premier tirage de 40000 exemplaires, le livre a déjà été réimprimé à 10000. 

Les dernières
actualités