Meilleures ventes

À l'approche des fêtes, BD et prix littéraires sont plébiscités par les lecteurs

Librairie La friche BD

À l'approche des fêtes, BD et prix littéraires sont plébiscités par les lecteurs

Cette semaine, les achats se focalisent sur les valeurs sûres: héros de bandes dessinées, romans primés, auteurs de best-sellers. C'est dnas la non-fiction que cela bouge le plus. Tandis que côté mangas, les séries lancées après 2019 dominent.

J’achète l’article 1.5 €

Par Vincy Thomas ,
Créé le 02.12.2021 à 12h00

Les semaines se suivent et se ressemblent dans les meilleures ventes. Les classements se figent dans presque tous les segments, à commencer par le Top 20 GfK/Livres Hebdo, tous formats et genres confondus. Astérix et le griffon, 39e album de la série (éd. Albert René) s'accroche à la première place depuis six semaines, avec déjà 1,3 million d'exemplaires vendus, distançant largement la concurrence. Mais les valeureux Blake et Mortimer (Le dernier espadon, Blake et Mortimer éd.), disposant du deuxième plus gros tirage de l'année, ne parviennent pas à déloger le héros gaulois. Le 28e album de la série progresse et monte sur la deuxième place du podium, déclassant d'un rang le Goncourt de l'année, La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr (Philippe Rey/Jimsaan), qui a dépassé les 150000 exemplaires vendus.

Ken Follett et Guillaume Musso se maintiennent solidement dans les dix premiers malgré la vitalité de la bande dessinée et l'assaut des grands prix d'automne. Côté BD, Riad Sattouf, Mortelle Adèle, Largo Winch, Goldorak, Le monde sans fin, Kylian Mbappé sont très sollicités par les lecteurs. Côté prix littéraires, Amélie Nothomb et Clara Dupont-Monod, récemment primée par le prescripteur Goncourt des lycéens et entrant pour la première fois dans le Top 10, apparraissent comme les grandes gagnantes de la saison.

Notons enfin deux entrées issues de la non-fiction : le deuxième tome des Mémoires de la journaliste politique Catherine Nay, Souvenirs, souvenirs ..., vol 2 : Tu le sais bien le temps passe (Bouquins) entre directement 13e dès sa sortie (lire le phénomène de la semaine) et le livre-programme du candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon, L'avenir en commun (Seuil), qui arrive 19e.

 
Top 50 fiction
 
Le prix Goncourt surclasse toujours tout le tableau cette semaine. Les sept romans les plus vendus de la semaine sont toujours, dans un ordre légèrement différent, Ken Follett, Guillaume Musso, Clara Dupont-Monod, Amélie Nothomb, Stephen King et Bernard Werber. Juste derrière, la seule entrée marquante de la semaine : celle de Julia Chapman, avec le 7e tome d’Une enquête de Samson et Delilah, les détectives du Yorkshire (Robert Laffont).

 
Top 50 non-fiction
 
Souvenirs, souvenirs ..., vol 2 : Tu le sais bien le temps passe (Bouquins) de Catherine Nay s’empare du leadership dès sa parution. Si certains titres conservent leur position dans le haut du classement, le tableau est bousculé par des progressions notables tels Le pouvoir rhétorique de Clément Viktorovitch (Seuil), qui arrive dans le Top 10 (8e), Vivre avec l’invisible de Marie de Hennezel (Robert Laffont/Versilio), qui passe de la 42e à la 17e position, L’homme qui voulait être aimé de Georges Kiejman et Vanessa Schneider (Grasset) qui grimpe de 27 places (23e), Le dessous des cartes : le monde mis à nu d’Emilie Aubry et Frank Thétart (Tallandier/Arte) qui bondit de 23 places (24e), Au commencement était… de David Graeber et David Wengrow (Les liens qui libèrent), qui monte aussi de 23 rangs (25e). Si le livre d’Eric Zemmour sort des dix meilleures ventes, signalons que deux livres de Mona Chollet se classent 10e (Réinventer l’amour) et 22e (Sorcières), tous deux chez Zones.
 

Top 20 poches
 
13 à table ! 2022 (Pocket) poursuit sa domination devant le récent prix du Quai des Orfèvres, La muse rouge (Fayard). Aucune nouveauté n’apparaît dans ce classement dominé par la littérature « feel good » et les thrillers et polars.
 
 
Top 20 Bandes dessinées
 
6e semaine de règne pour Astérix devant d’autres héros : Blake et Mortimer, Vincent Lacoste, Mortelle Adèle, Largo Winch, et Goldorak. Là encore, le classement se fige puisque pour la première fois depuis cet été il n’y a aucune nouveauté. Des bandes dessinées d’auteur résistent très bien aux séries populaires : Les strates de Pénélope Bagieu (Gallimard BD, 9e), Le droit du sol d’Etienne Davodeau (Futuropolis, 16e), ou La jeune femme et la mer de Catherine Meurisse (Dargaud, 19e).

 
Top 20 mensuel Mangas
 
Sept entrées dans ce classement mensuel. Kaiju, n°8, vol. 1 (Kazé Manga) perd sa couronne au profit de Dragon Ball Super, vol. 15 : Moro l’astrophage (Glénat). Le 6e tome de Spy x Family (Kurokawa) arrive 3e pour compléter le podium et son édition limitée entre aussi 17e. Mashle, vol. 5 (Kazé Manga) débarque 7e, devançant Solo Leveling, vol. 4 (Kbooks), 9e.  Deux autres séries, plus anciennes, apparaissent : Tokyo Revengers, vol. 15 (Glénat), 13e, et Chainsaw Man, vol. 11 (Kazé Manga), 14e. Au match des éditeurs, Glénat l’emporte avec 5 titres, devant Panini Comics qui classe quatre titres.

Les dernières
actualités