Proclamation

Laurent Petitmangin, lauréat du Femina des lycéens 2020

Laurent Petitmangin - Photo DR/LA MANUFACTURE DE LIVRES

Laurent Petitmangin, lauréat du Femina des lycéens 2020

L'écrivain a été distingué pour son premier roman, Ce qu'il faut de nuit, publié par La Manufacture de livres.

Par Isabel Contreras,
Créé le 09.12.2020 à 16h38,
Mis à jour le 10.12.2020 à 14h17

Le jury du 5e prix Femina des lycéens a distingué,  mercredi 4 décembre, Laurent Petitmangin pour son premier roman, Ce qu'il faut de nuit, publié le 20 août à La Manufacture de livres.

Dans Ce qu'il faut de nuit, Laurent Petitmangin met en scène un père qui élève seul ses deux fils. Ceux-ci grandissent et commencent très tôt à prendre leur destin en main. Une histoire de famille, de convictions, de choix et de sentiments ébranlés. "Un roman âpre, tout en pudeur et en retenue, avec des personnages attachants (le brave Gillou, par exemple, qui saura prendre l'ascenseur social et réussir ses études à Paris), servi par un style sans fioritures" estime Jean-Claude Perrier dans son avant-critique publiée dans le numéro du 19 juin.

Très apprécié des libraires, ce premier roman a fait partie de la sélection France Inter / Le Point et a été récompensé par le prix Stanislas 2020. Né en 1965, Laurent Petitmangin est Lorrain et travaille chez Air France. Grand lecteur, il écrit depuis une dizaine d’années.

Les élèves issus de 16 lycées des académies de Lille, Amien et Normandie ont participé au prix Femina des lycéens, organisé en partenariat avec des librairies indépendantes. Les lycéens ont voté parmi 10 titres issus de la première liste française établie par le jury du Femina. Chaque lycée était représenté, pour la délibération finale, par un délégué.

L'année dernière, Victor Jestin a été distingué pour son roman La chaleur, paru chez Flammarion.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités